Home / Actualité / CAN 2021 / CAN 2021 : la Guinée et le Sénégal se qualifient en huitièmes dans la douleur 

CAN 2021 : la Guinée et le Sénégal se qualifient en huitièmes dans la douleur 

C’est une qualification dans la douleur, mais qualification avant tout pour la Guinée et le Sénégal, qui ont terminé respectivement 1er et 2e du groupe B de la CAN 2021, ce mardi 18 janvier 2021, et assuré leur présence en 8es de finale de la 33ème coupe d’Afrique des Nations de football qui se tient au Cameroun.

Le Syli National s’est laissé surprendre par le Zimbabwe (1-2), déjà éliminé, et une victoire du Malawi dans le même temps, l’aurait contraint à la 3e place. Après un gros raté de Sory Kaba à 0-0, les hommes de Kaba Diawara ont plié sur des buts de Musona (26e), de la tête, puis Mahachi, à la conclusion d’un beau mouvement (43e).

Il a fallu le capitaine du Syli national, Naby Keita, pour sonner la révolte au retour des vestiaires en réduisant le score sur un missile (49e). Dès lors, les Guinéens ont poussé mais sans trouver la faille à nouveau dans ce match arbitré par la Rwandaise Salima Mukansanga. Leur défaite reste malgré tout sans conséquences. Fort de ses 4 points, le surprenant Malawi briguera quant à lui une place parmi les meilleurs 3es, tandis que le Zimbabwe sort avec les honneurs.

Le Sénégal souffre mais se qualifie…

Malgré les retours d’Edouard Mendy, Koulibaly ou encore Gueye, tous titulaires aux côtés de Mané, les Lions ont pourtant concédé un deuxième match nul consécutif sur le score de 0-0 contre le Malawi.

Après une grosse occasion sur une reprise non cadrée par Mané en début de partie, les hommes d’Aliou Cissé ont encore déçu dans le jeu malgré un relatif réveil au retour des vestiaires symbolisé par les têtes dangereuses d’Habib Diallo, claquée, puis d’Abdou Diallo non cadrée.

Mais le Malawi est resté menaçant en contre, à l’instar de cette perte de balle dangereuse de Koulibaly en début de partie, sans conséquences, et surtout de ce penalty sifflé à l’entame du dernier quart d’heure après une faute de Bouna Sarr, qui avait retenu Chriwa par l’épaule. Inexplicablement, l’arbitre Blaise Yuven Ngwa a pourtant changé d’avis après recours à la VAR et annulé sa décision. Pour le plus grand bonheur du Sénégal, qui termine ainsi premier, mais surtout de la Guinée.

Dans le groupe B, le Sénégal se hisse premier avec 5 points, la Guinée se contente de ses 4 points, le Malawi 4 points et le Zimbabwe 3 points dans le classement final.

De notre envoyé spécial au Cameroun, Alpha Madiou BAH

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...