Home / Actualité / Echos de nos régions / Cellou Dalein en forêt : « Si je suis élu président… »

Cellou Dalein en forêt : « Si je suis élu président… »

Le principal challenger du président Alpha Condé à la présidentielle du 18 Octobre 2020 est l’hôte des populations du Sud de la Guinée depuis plusieurs jours. Le Candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée et de l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD), Mamadou Cellou Dalein Diallo était ce jeudi 08 Octobre dans les préfectures de N’zérékoré et Lola, où il a été accueilli en fanfare par les populations de ces localités.

D’abord, c’est à Sérédou que l’opposant a entamé sa tournée, une sous-préfecture de N’zérékoré, avant de se rendre à Koulé, le village de l’ex-chef de la junte militaire en Guinée, le capitale Moussa Dadis Camara. Devant des partisans plus que jamais déterminés à accompagner leur candidat à Sékhoutouréya au soir du 18 Octobre, Cellou Dalein Diallo a tenu des meetings, au cours desquels il a lancé des piques à l’endroit du président sortant.

« A son arrivée au pouvoir en 2010 (Alpha Condé NDLR), il a déclaré qu’il est venu trouver une nation et non un Etat. Maintenant, il a détruit la nation et l’Etat. Il doit partir, il faut qu’il prenne sa retraite et que votre candidat, qui sera élu le 18 octobre mette une politique de réconciliation. Il y a eu trop de violence dans notre pays, la réconciliation sera précédée de la vérité, de la justice et du pardon. Ceux qui ont des choses, on doit leur expliquer leur mal mais, il faut qu’on s’engage dans un nouveau départ. Il faut que les guinéens se pardonnent. Si je suis élu président, je demanderais une semaine de prière et de jeûne pour ceux qui peuvent pour demander pardon à Dieu et d’accepter de se pardonner de ces violences de notre pays. Ce pays a connu beaucoup de violence mais il n’y a d’autre solution que le pardon et la réconciliation nationale » a lancé l’opposant Cellou Dalein Diallo devant une foule acquise à sa cause.

Après son programme de réconciliation dès son accession à la magistrature suprême du pays, Cellou Dalein a prévenu que si quelqu’un est coupable de crime volontaire ou involontaire, des enquêtes seront ouvertes et le coupable sera traduit devant les juridictions compétentes du pays. Par ailleurs le candidat de l’UFDG et de l’ANAD promettant dans son discours de s’employer dans la construction des routes pour désenclaver la région et tout le pays. Mais aussi et surtout, de construire des usines de transformation des productions locales afin de créer l’emploi jeune et également mettre tout en œuvre pour qualifier l’enseignement guinéen.

Satisfait de la mobilisation pour son accueil par les habitants de N’zérékoré, Cellou Dalein Diallo s’est montré rassuré de sa victoire à la présidentielle face aux 12 Candidats en lice. Devant donc ses alliés de l’ANAD, dont entre autres les opposants Pépé Francis Haba, Edouard Zotomou Kpoghomou, Jaques GBonimi, Etienne Soropogui et Mohamed Diabaty Doré, l’ancien premier ministre Cellou Dalein a invité ses partisans à retirer leurs cartes d’électeurs.

Après Zaly, cap sur Lola, où ses nombreux partisans l’attendaient également. Dans cette préfecture située à 40 Km de N’zérékoré, Cellou a été réceptionné au Stade préfectoral de la ville, où il a tenu son meeting aux alentours de 18h-19h. Là-bas, les promesses étaient tant nombreuses. Et dira-t-il à ses partisans: « je sais que je peux compter sur Lola. Vous allez voter pour moi, mais ce n’est pas tout, vous devez aussi sécuriser vos votes, s’ils refusent, il faut résister, c’est votre droit » a-t-il intimé les habitants de cette localité.

Prenant la parole, le Candidat recalé à la présidentielle Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou de l’UDRP a quant à lui expliqué aux populations du Sud de la Guinée ses motivations de s’allier au candidat de l’UFDG.

« Je veux tout simplement dire que nous avons joint monsieur Cellou parce que nous avons une similitude de vie. Nous avons la même façon d’aborder les problèmes de développement. Soyez sûr d’une chose, l’après Alpha Condé sera une période épouvante en Guinée des discours. Le seul discours qu’on pourra tenir, c’est celui de développement et d’unité parce que le seul bilan que monsieur Alpha Condé a aujourd’hui, c’est celui de diviser les guinéens. Regardez simplement ce qui se passe à Nzérékoré, avant nos parents vivaient ensemble sans qu’il n’y ait de problème, c’est quand  Alpha Condé est arrivé au pouvoir, qu’il a réussi à diviser les guinéens» accuse cet allié du leader de l’UFDG, dont le nom est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois en Guinée, à cause de justement l’unanimité autour de sa candidature au niveau des coordinations forestières et de la diaspora.

A suivre…

Souleymane CONDE

Correspondant Régional de Reveilguinee.info à N’zérékoré

Ceci pourrait vous interesser

Dernière minute/Guinée : Alpha Condé réélu dès le premier tour avec 59,49% des voix, selon la CENI

Alpha Condé (82 ans), candidat à sa propre succession, est réélu dès le premier tour ...