Home / Actualité / Echos de nos régions / Chasse aux sorcières : Chérif Bah, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Koundouno, activement recherchés

Chasse aux sorcières : Chérif Bah, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Koundouno, activement recherchés

Apparemment, l’Etat guinéen a entamé sa chasse aux sorcières contre les opposants au troisième mandat du président Alpha Condé. Comme l’a dit il y a seulement quelques jours le premier ministre, la chasse aux sorcières a démarré. Dans une déclaration rendue publique ce mardi, le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane N’diaye a annoncé l’enclenchement d’une procédure judiciaire visant plusieurs acteurs politiques et de la société civile, impliqués dans les récents évènements entachés de violences post-électorales.

Parmi ces procédures, cite notre confrère de Guineenews, le Procureur a indiqué que l’officier enquêteur poursuit, dans le strict respect des règles de procédure, l’exécution de la commission rogatoire en recherchant activement certaine personnes dont Ousmane Gaoual Diallo, Mamadou Cellou Baldé, Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui, Sékou Koundouno et tant d’autres acteurs sociopolitiques du pays.

Le procureur, ajoute que ces personnes dont les leaders politiques suscités, ont proféré des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre public, précise le média en ligne.

Les arrestations se multiplient en Guinée. Plus de 400 manifestants sont détenus à date, selon des chiffres fournis par l’opposition. Des arrestations intervenues avant, pendant et après le scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, et qui s’opèrent en violation flagrante des droits de l’homme.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée : finalement, Macron écrit à Alpha Condé, pas de félicitations

Finalement, le président français Emmanuel Macron a adressé ce lundi une lettre à son homologue ...