Home / Actualité / Echos de nos régions / Covid-19 : le Gouvernement renforce ses dispositions, vers un ralentissement des activités dans l’administration

Covid-19 : le Gouvernement renforce ses dispositions, vers un ralentissement des activités dans l’administration

Face à la pandémie du Covid-19 en Guinée, le Gouvernement guinéen passe à la vitesse supérieure. Les autorités guinéennes ont pris de mesures drastiques pour faire face au Coronavirus.

Ces mesures, non les moindres, vont drastiquement impacter le bon fonctionnement de l’administration.

Dans le cadre de la mise en œuvre des directives du président de la République, relative à la prévention du Coronavirus et dans l’objectif d’une application dilogente des directives du Premier ministre, les chefs de départements Ministériels et les Responsables des Organismes publics sont invités à mettre en place  à compter du lundi 30 Mars 2020, un plan de maintien des activités essentielles, pour la continuité du service public.

Pour ainsi limiter la propagation du Covid-19 en Guinée, les mesures suivantes doivent être mises en œuvre de manière impérative, dans les différents services publics :

  1. limiter au strict nécessaire les réunions, les rencontres en salle et les déplacements entre les bureaux ;
  2. limiter le regroupement des agents publics dans des espaces confinés ou réduits 

éviter les rassemblements, séminaires, ateliers, colloques, etc. et annuler ou reporter les déplacements professionnels à l’intérieur du pays

  1. éviter les regroupements des usagers du service public et les longues files d’attente, pour le traitement des dossiers ou la délivrance des actes administratifs (passeport, permis, carte d’identité etc. ), en étalant par exemple les rendez-vous pris avec ces derniers ,
  2. utiliser les moyens techniques et scientifiques de communication et de partage d’informations, dans le souci de limiter les contacts physiques avec les autres agents et avec les usagers des services publics 
  3. généraliser l’utilisation des masques, pour les agents en contact avec les usagers et respecter les règles de distanciation d’un mètre ;
  4. mettre des kits sanitaires à l’entrée des établissements, pour le lavage des mains et veiller à la propreté et à l’hygiène des locaux et des toilettes destinées aux agents et au public, en procédant à un nettoyage fréquent et à une désinfection systématique de ces lieux ;
  5. les bus de transport des agents, les réfectoires ou cantines doivent respecter les règles de distanciation édictées

Ces mesures ne sont pas limitatives et sont reconductibles au-delà de 15 jours, en fonction de l’évolution de la maladie dans notre pays, précise le ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Billy Nakouma Doumbouya, dans un communiqué pour multidiffusion en synchronisation avec les radios rurales.

 

Ceci pourrait vous interesser

Réunion de Dalein, Abé, Makalé et Cie: voici la déclaration qui a sanctionné la rencontre 

Le Collectif des candidats à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 s’est réuni le jeudi ...