Home / Actualité / Politique / Crise au RPG Arc-en-ciel : des jeunes rejettent le conseil exécutif provisoire (Déclaration)

Crise au RPG Arc-en-ciel : des jeunes rejettent le conseil exécutif provisoire (Déclaration)

Nous, membres du Bureau National de la Jeunesse, Responsables des Sections, des sous-sections, des comités de Bases, des structures d’appuis et des structures parallèles, remercions les militant(e)s et sympathisant(e)s pour leurs degrés d’engagements militants en cette période très sensible de l’histoire de notre formation politique, le RPG Arc-en-ciel.

Aujourd’hui, le RPG Arc-en-ciel traverse une crise qui en réalité n’a pas sa raison d’être.

Cette situation délibérément provoquée par un groupe de personnes aux intentions inavouées, risque de mettre en péril les acquis de notre grande formation politique et les immenses sacrifices consentis par nos illustres devanciers.

En toute responsabilité et à notre humble avis, après les évènements du 05 Septembre dernier, notre parti devrait observer un temps de pause et de réflexion sur les causes profondes ayant occasionné ce coup de force qui est venu brusquement mettre fin au régime du Professeur Alpha CONDE.

Ainsi, un véritable travail de diagnostique devait être mené de façon minutieuse afin de trouver la réponse adéquate à nos nombreuses interrogations et situer les problèmes réels auxquels notre parti est confronté ; dès lors la logique aurait voulu que les priorités suivantes soient abordées et traitées à savoir :

1 -Le combat pour la libération totale du Président Alpha CONDE ;

2 -La résolution des conflits internes des structures ;

3 -La finalisation de la restructuration du parti entamée depuis 2018. (D’ailleurs, à ce niveau il y’a lieu de rappeler qu’en dehors des comités de base et sous-sections, les sections et fédérations n’avaient pas encore fait objet de validation) ;

4 -Le renforcement des structures en démembrement avancé à travers la cooptation des cadres afin de permettre à celles-ci de gérer les affaires courantes et de mieux préparer les assises nationales devant aboutir au congrès ;

5 –la mise en place d’un comité de crise devant travailler à une analyse succincte de cette transition dans toutes ses phases afin de nous aider à définir une orientation claire des actions futures et de procéder à une définition précise de notre stratégie de reconquête du pouvoir.

Telle était l’attente générale de tous les militants engagés pour la cause juste et conforme à la ligne directrice du parti. A coût sûr ce travail préalable aurait permis d’éviter la situation que nous connaissons aujourd’hui.

Malheureusement et contre toute attente, des forces noires tapies dans les pénombres du parti sont venues de façon précipitée, mettre les charrues avant les bœufs en imposant une superstructure appelée ‘’conseil exécutif provisoire’’ et dont le projet a été validé dans un contexte irrégulier au cours d’une réunion extraordinaire du BPN avant même la fin des consultations à la base. Pour preuve, lors de la rencontre entre le BPN et les Sections il a été constaté que certaines sections n’avaient même pas encore terminé la consultation avec leurs bases.

Par ailleurs, un autre fait accablant qui démontre la maladresse de ce clan, est l’existence des noms tel que celui de notre regretté camarade feu François Bangoura pourtant décédé depuis le 29 Octobre 2020, de Monsieur BAH Ousmane, Président de l’UPR, parti allié sur la liste des membres de ce fameux conseil subitement publiée et attribuée au Président Alpha CONDE.

Pire, ces derniers temps un audio du président parle clairement d’une gestion collégiale du parti.

Tous ces faits démontrent à suffisance le manque de sérieux qui a caractérisé la mise en place de ce projet de conseil.

En conséquence, la jeunesse militante du RPG-Arc-en-ciel demande :

1- la suspension immédiate de ce conseil provisoire jusqu’à la libération totale du Président du parti le Professeur Alpha CONDE ;

2- la réorganisation du comité de crise dans sa mission et dans sa composition ( libération du Président et Réorganisation du parti ) ;

3- la mise en place d’un comité de résolution de conflits internes afin d’harmoniser les positions dans l’intérêt de tous

En attendant, nous jeunes membres des structures de jeunesse rejetons catégoriquement ce conseil provisoire ainsi que toute décision issue de ces différentes rencontres.

Nous voudrions rappeler aux fidèles militant(e)s et sympathisant(e)s que le Pr Alpha CONDE reste et demeure le seul Président du parti et que cet engagement n’est nullement orienté contre qui que ce soit.

Enfin, nous prenons à témoin les autorités du pays, la Communauté nationale et internationale de la volonté flagrante d’un groupe de personnes de prendre en otage notre parti.

Nous réitérons notre ferme volonté de défendre la cause de notre parti.

Vive le RPG Arc-En-Ciel !

Vive le Pr. Alpha Condé !

Nous vaincrons.

Ceci pourrait vous interesser

Guinée, le pays où les espoirs s’estompent brusquement ! (Par Thierno Oumar Diawara)

C’est un secret de polichinelle. Chaque avènement de nouveaux dirigeants à la magistrature suprême de ...