Home / Actualité / Echos de nos régions / Crise électorale en Guinée : Cellou Dalein met en garde la mission de la CEDEAO…

Crise électorale en Guinée : Cellou Dalein met en garde la mission de la CEDEAO…

C’est une mise en garde ferme que vient de faire le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Le principal opposant d’Alpha Condé, s’est exprimé samedi, sur la mission d’experts de la CEDEAO déployée à Conakry, dans le cadre d’une assistance technique à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), pour auditer le fichier électoral, récusé par l’opposition.

Pour rappel, c’est suite au report du double scrutin législatif et référendaire, que la CEDEAO a dépêché une mission d’assistance technique pour évaluer le fichier électoral en seulement l’espace de 10 jours. Pour Cellou Dalein Diallo, il est impossible pour ces experts de faire un travail efficace dans un délai court.

« L’état de ce fichier a attiré l’attention de la communauté internationale. L’OIF est partie, mais Alpha Condé a tout fait pour qu’il cautionne ce fichier. Il a tout fait pour intimider et corrompre les gens pour qu’ils disent que ce fichier est bon, mais ils n’ont pas voulu » a déclaré la figure de proue de l’opposition guinéenne, ce samedi 07 mars 2020, en marge de l’Assemblée Générale de son parti UFDG, qui enchaine les accusations contre le Président Alpha Condé.

Alpha Condé et la mission de la CEDEAO…

« Il (Alpha Condé ndlr) dit à l’OIF c’est tant pis pour vous. Je vais valider mon fichier. Il fait venir la CEDEAO. Après avoir reporté les élections, il fait venir une autre organisation internationale et demande à ces techniciens de faire l’audit du fichier en 10 jours. Vous ne pouvez pas imaginer, mais c’est un travail immense » a insisté l’ancien premier ministre.

Rappelant le travail qui avait été préalablement abattu par les experts de l’UE, du PNUD, et de l’OIF durant une période de deux mois, avant de formuler des recommandations sur le fichier dans un rapport, Cellou Dalein Diallo bocarde le locataire du palais Sékhoutouréya.

« Lui, il envoie une équipe de 3 personnes, pour dire qu’il faut auditer le fichier dans 10 jours. C’est impossible techniquement, sans compter que l’ancienne équipe comptait 7 experts de haut niveau. Alpha Condé va chercher des gens dont certains ont une relation bien connue avec lui » dénonce le candidat malheureux des élections présidentielles de 2010 et 2015.

Selon Cellou Dalein Diallo, son parti a pu se procurer de la lettre qui définit les termes de références. C’est pourquoi, jure-t-il, c’est un travail qu’on ne peut pas faire même en 1 mois, ‘’sauf si on est venu dire que le fichier est bon’’.

Appel à la mobilisation

Le principal opposant d’Alpha Condé ne compte pas lâcher prise. Ce samedi, il a de nouveau invité ses partisans à la mobilisation.

« Soyez encore mobilisés. Parce que si cette mission de la CEDEAO sort une des conclusions qui sont contraires au bon sens, à l’état réel du fichier, on n’acceptera pas. L’OIF a dit que le fichier est pourri. Si la CEDEAO vient nous dire qu’il est bon, il faut chercher un troisième arbitre pour les départager », alerte le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune]Présidentielle 2020 : la Guinée va tout droit dans le mur…

La Guinée s’achemine vers un rendez-vous majeur de son histoire politique. Si Dieu le veut ...