Home / Actualité / Echos de nos régions / Crise post-électorale en Guinée-Bissau : la CEDEAO rejette les investitures d’Embalo et de Cassama

Crise post-électorale en Guinée-Bissau : la CEDEAO rejette les investitures d’Embalo et de Cassama

Coup de tonnerre en Guinée-Bissau, « petit pays » d’Afrique de l’Ouest. Alors qu’un rapport de force oppose les rivaux de la présidentielle dernière, la CEDEAO vient de trancher à nouveau.

Tous investis la semaine dernière, Umaru Sissoco Embalo, (président élu de Bissau selon la commission électorale) et Cipriano Cassama (président de l’Assemblée Nationale) devront encore patienter, puisque la CEDEAO, a dans un communiqué, rejeté leurs investitures.

La CEDEAO réagi alors que le bras de fer post-électorale se durcit encore un peu plus en Guinée-Bissau. L’institution de la sous-région condamne les prises de fonction des deux présidents autoproclamés (Umaro Sissoco Embalo et Cipriano Cassama).

Par ailleurs, l’institution a exigé dans son communiqué du lundi 1er mars, le respect de la légalité constitutionnelle.

Merci de lire ci-dessous ce communiqué de la CEDEAO

A suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Ligue 1 Guicopres : La Fondation KPC pour l’Humanitaire signe une convention avec BECA Prod pour la diffusion du championnat guinéen

Ce vendredi 24 Novembre 2022, dans les locaux du stade Petit Sory de Nongo, s’est ...