Home / Actualité / Politique / Décès de Kélèfa Sall : le parti de Sidya Touré réagit à la mort de l’ex-président de la cour constitutionnelle

Décès de Kélèfa Sall : le parti de Sidya Touré réagit à la mort de l’ex-président de la cour constitutionnelle

L’ancien président de la Cour Constitutionnelle, Kéléfa Sall, est décédé ce samedi 27 juillet 2019, à Conakry d’après nos informations. Le parti de Sidya Touré a rendu un hommage mérité à son siège en marge de son assemblée générale à Matam, à celui qui a marqué son empreinte dans l’histoire récente de la politique guinéenne.

Le haut magistrat de son état s’est illustré par sa célèbre citation qu’il avait adressé au président Alpha Condé lors de sa prestation de serment, après avoir été réélu pour un second mandat en 2015.  Et cette citation, l’Union des Forces Républicaines s’en souvient encore.

« Ce que nous pouvons retenir de l’homme, c’est que à l’investiture du président Alpha Condé, après les élections présidentielles de 2015, il a tenu un discours qui a retenu l’attention de tout le monde, disant au président qu’il fasse attention aux sirènes révisionnistes qui étaient autour de lui et que le peuple de Guinée lui a fait confiance, qu’il se devait de respecter la constitution pour mériter cette confiance » se souvient encore, Ibrahima Bangoura, vice-président de l’UFR.

Pour beaucoup, cette citation a causé l’éviction de Kélèfa Sall à la tête de la cour constitutionnelle et serait d’ailleurs  l’origine de la pomme de discorde qui l’opposait au pensionnaire du Palais Sékhoutouréya.

« A cause de cela, tout le monde a suivi, il a été remplacé de façon anticonstitutionnelle. Qu’il meurt aujourd’hui, nous retenons de lui, quelqu’un qui a dit ce que le peuple de Guinée attendait, le respect de la constitution » estime le député du groupe parlementaire alliance républicaine, avant d’effectuer pour le défunt ancien président de l’institution gardienne de la constitution.

« Donc, nous prions pour que sa mémoire soit honorée, à la hauteur de ce courage qu’il avait eu dans le temps » a-t-il lancé.

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Guinée/Nouvelle Constitution Falsifiée ? Le ministre de Justice parle…

La Nouvelle Constitution promulguée par décret D/2020/073/PRG/SGG du 6 avril 2020 et publiée au Journal ...