Home / Actualité / Politique / Décisions de la Féguifoot : Paul Put saute, Amadou Diaby intouchable, de lourdes sanctions tombent !

Décisions de la Féguifoot : Paul Put saute, Amadou Diaby intouchable, de lourdes sanctions tombent !

Ce sont plusieurs décisions qui ont été prises après une concertation entre dirigeants du football guinéen ce lundi 15 Juillet 2019 à Conakry. Elles interviennent après l’élimination de l’équipe nationale à la coupe d’Afrique des nations qui se joue depuis des semaines en Égypte et la dure décision de la Confédération Africaine de Football (CAF), infligée au Syli national Cadet pour fraude sur l’âge de deux joueurs.

Après une première rencontre au ministère des Sports, Mamadou Antonio Souaré et son staff se sont transportés au siège de la Féguifoot pour annoncer les couleurs de leurs décisions assorties des conclusions des discussions. D’abord, la fédération guinéenne de football a décidé de rompre toute collaboration avec le Sélectionneur Paul Put, et tout son staff, après son parcours jugé catastrophique lors de son passage à la tête de l’équipe nationale.

« Nous avons décidé de nous débarrasser et de remplacer le coach. La décision est prise, le coach est remercié, nous allons discuter avec lui sur les conditions de son départ, parce que dans le contrat il y a deux conditions: Premièrement il y a l’amiable, deuxièmement il y a les lois qui régissent les contrats. Mais au jour d’aujourd’hui, la fédération guinéenne a mis fin à la collaboration avec monsieur Paul Put » a annoncé Mamadou Antonio Souaré, président de la Féguifoot.

Concernant les U17, la Fédération Guinéenne de Football ne compte pas lâcher prise en attendant la décision prochaine du Tribunal Arbitral des Sports. L’instance juridictionnelle de la CAF, doit trancher sur le litige sur l’âge entre la Guinée et le Sénégal. Le Sénégal qui reproche à la Guinée d’avoir frauder sur l’âge de certains de ses joueurs lors de sa prestation à la coupe d’Afrique des nations (U17) en Tanzanie, a déjà obtenu le soutien du bureau exécutif de la CAF.

« Nous sommes encore au TAS. Même quand vous voyez le tirage, on a marqué le Sénégal ce n’est rien. Si nous gagnons au TAS, le seul qui est au dessus de toutes les instances du football. Mais actuellement nous sommes au TAS. Peut-être que le moi prochain, nous allons passer au jugement » a confié à la presse le patron du Football guinéen.

Suspensions de plusieurs autorités administratives de la Féguifoot…

Pour mettre les choses au clair dans le dossier U17, le président Antonio Souaré dit avoir mis en place une commission de discipline et de juristes, dirigée par le deuxième vice-président de la Féguifoot, le général Mathurin Bangoura, qui a travaillé dans ce dossier pour situer les responsabilités. Après enquête, l’instance dirigeante du Foot annonce des sanctions.

« Nous avons décidé et à ma personne, d’abord, que tous ceux qui étaient concernés dans l’affaire U17 avant que le TAS ne se prononce, on a pris une mesure conservatoire de les suspendre. Je vais vous dire les noms : Il s’agit du président de la commission des compétitions, Monsieur Alhassane Youla, de la secrétaire particulière du Secrétaire général, Marie Madeleine, du Sélectionneur du Syli national, Mohamed Maléah Camara, des deux joueurs mineurs, ça c’est sur la recommandation de la CAF et de la FIFA, parce que les parents doivent aussi être auditionnés » a-t-il détaillé à la presse, ajoutant que les cinq (5) personnes qui sont intéressées par la commission d’enquête, jusqu’à la FIFA, que ces personnes à partir d’aujourd’hui, sont suspendues de la fédération guinéenne de Football.

Désormais, s’appuyant sur les lois du Football, tout ce qui concerne les équipes inférieures (U15, U16, U17, U18 jusqu’à U23) sont désormais placées sous la tutelle de la DTN (Direction Technique Nationale). Et cette dernière, doit avoir la banque des données, de tous les jeunes joueurs guinéens.

« Maintenant quand on veut constituer une équipe comme U15, U16, U17, nous demandons à la DTN de nous donner les noms des joueurs sélectionnables, c’est-à-dire ceux qui sont dans l’âge autoriser. Parce qu’ils vont Contrôler leurs extraits de naissance, leurs jugements supplétifs, leurs pièces d’identités, tout sera au niveau de la DTN. Et c’est la DTN qui prendra la responsabilité pour nous dire voilà on a 100 joueurs, qui sont sélectionnables pour les U17. Maintenant le Sélectionneur qui a la responsabilité de cette catégorie, choisira son équipe dans ça. Et quand je dis aussi les joueurs, que ça soit ici et à l’extérieur (…) », a précisé M. Souaré, qui a laissé entendre par ailleurs, que toutes les commissions de la Féguifoot sont dissoutes pour être reprises, y compris l’administration.

Pour l’heure, aucune sanction n’est prise à l’encontre du premier vice-président de la Féguifoot, pourtant cité par Paul Put dans l’affaire de racket de certains joueurs du Syli ayant pris part à la CAN de cette année en Égypte. Amadou Diaby est pour l’instant intouchable puisqu’il a été élu au même titre qu’Antonio Souaré. Il reste encore membre du bureau exécutif.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Parlement guinéen : voici le chronogramme de la session spéciale 2020

Vendredi, 29 mai 2020, Ø 10 heures : Réunion du Bureau Ø 11 heures : Conférence des Présidents consacrée ...