Home / International / Monde / Élections américaines 2020: Joe Biden et Donald Trump toujours au coude-à-coude

Élections américaines 2020: Joe Biden et Donald Trump toujours au coude-à-coude

Après la clôture des votes le mardi 3 novembre aux États-Unis et le dépouillement qui n’est pas encore terminé, le suspense est à son comble. Joe Biden est actuellement crédité de 238 grands électeurs contre 213 pour le président républicain sortant Donald Trump, alors qu’il en faut au moins 270 pour être élu président. Mais il reste une petite dizaine d’États dont on ne connaît pas encore le résultat, dont plusieurs « swing states », ces États pivots qui peuvent faire basculer l’élection présidentielle américaine: la Pennsylvanie, la Caroline du Nord, le Michigan et le Wisconsin. Dans l’attente des résultats, chacun des deux candidats a pris la parole, avant que l’on connaisse le résultat final.

Selon les projections compilées par l’Edison Research, Donald Trump a pour le moment remporté: l’Alabama, l’Arkansas, la Caroline du Sud, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, la Floride, l’Idaho, l’Indiana, l’Iowa, le Kansas, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri, le Montana, le Nebraska, l’Ohio, l’Oklahoma, le Tennessee, le Texas, l’Utah, la Virginie-Occidentale et le Wyoming.

De son côté, Joe Biden a remporté: la Californie, le Colorado, le Connecticut, le Delaware, le District de Columbia, Hawaï, l’Illinois, le Maryland, le Massachusetts, le Minnesota, le Nebraska, le New Hampshire, le New Jersey, le Nouveau-Mexique, New York, l’Oregon, Rhode Island, le Vermont, la Virginie et l’État de Washington.

À ce stade des projections compilées par l’Edison Research manquent encore à l’appel pour: la Pennsylvanie, le Michigan, la Georgie, la Caroline du Nordl’Arizona, le Wisconsin, le Nevada, le Maine et Alaska.

Joe Biden s’est exprimé en premier cette nuit et a appelé à la patience et s’est notamment dit « confiant ». Donald Trump, lui, a clairement revendiqué la victoire: « Franchement, nous avons gagné ». C’est ce qu’a déclaré le président en citant des États qui sont pourtant encore en train de dépouiller les bulletins de vote.

Les informations trompeuses de Trump 

Donald Trump a évoqué des fraudes et a annoncé son intention d’aller devant la Cour suprême, sans motif très clair, mais dans le but d’interrompre le processus électoral. Rappelons que des centaines de milliers de voix n’ont toujours pas été comptées, en particulier celles des démocrates qui ont le plus voté par correspondance.

Le discours de victoire de Donald Trump, accueilli avec consternation sur les plateaux télévisés, a été rapidement ignoré par certaines chaînes qui ont repris le suivi des résultats qui continuent de tomber.

Seule la chaîne conservatrice Fox News continue d’afficher en permanence un bandeau pour avertir ses téléspectateurs. On peut y lire: « Le président clame faussement la victoire dans plusieurs États encore disputés » ou encore « aucun vainqueur n’a encore été désigné ».

L’équipe de campagne du candidat démocrate, Joe Biden, a réagi et qualifié de « scandaleux et sans précédent » les propos du président.

Avec RFI

Ceci pourrait vous interesser

Incarcération de Foniké Mengué: plusieurs ONGs réclament la libération immédiate et sans condition de l’activiste

Depuis deux mois, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè – membre du Front National pour la ...