Home / Actualité / Ebola en Guinée / Fin d’Ebola en Guinée : les États-Unis félicitent le pouvoir de Conakry…

Fin d’Ebola en Guinée : les États-Unis félicitent le pouvoir de Conakry…

Les États-Unis félicitent la République de Guinée et la République démocratique du Congo (RDC) d’avoir mis fin à ces épidémies aussi rapidement.

Le 19 juin, l’Organisation mondiale de la santé a officiellement déclaré la fin de l’épidémie d’Ébola en République de Guinée, déclarée pour la première fois le 14 février 2021. Cette déclaration laisse le monde sans épidémie reconnue d’Ébola pour la première fois en quatre mois.

Cette réussite de la Guinée fait suite à une déclaration similaire le 3 mai, mettant fin à l’épidémie en RDC, déclarée pour la première fois le 7 février.

Les États-Unis ont fourni plus de 4,5 millions de dollars pour soutenir les activités nationales de préparation et de réponse des deux pays, en plus d’avoir organisé un événement de haut niveau avec des dirigeants régionaux et internationaux.

Ils ont également fourni une expertise épidémiologique et de laboratoire sur place, des soins aux survivants, des moyens de veille, ainsi que des mesures globales de prévention et de contrôle des infections, en s’appuyant sur les capacités renforcées lors des précédentes épidémies d’Ébola et grâce au Programme de sécurité sanitaire mondiale et à ses partenariats.

Étant conscients que ces deux épidémies résultent soit d’une rechute de l’infection, soit d’une transmission par un survivant, ces épidémies soulignent la nécessité de rester vigilant et de continuer à soutenir les survivants non seulement en Guinée et en RDC, mais aussi dans les pays voisins.

Les capacités développées et les leçons tirées de ces épidémies permettront à la RDC, à la Guinée, aux pays voisins et à la communauté internationale de réagir encore plus efficacement aux futures épidémies.

Par la Section des Affaires Publiques de l’Ambassade des États-Unis en Guinée

Ceci pourrait vous interesser

Laurent Gbabgo : « Je n’exclus rien » pour la présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire

Dans une interview exclusive accordée à France 24, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, âgé de 76 ans, ...