Home / Actualité / Politique / Gouverner autrement : Théophile Maomou s’attaque au discours « non sincère » d’Alpha Condé 

Gouverner autrement : Théophile Maomou s’attaque au discours « non sincère » d’Alpha Condé 

L’adresse à la nation du chef de l’État,  le week-end dernier, expliquant le fondement du slogan de Campagne Gouvernement autrement  »cher » à Alpha Condé, passe mal chez certains opposants au régime de Conakry.

Théophile Maomou, Directeur de communication de l’UDRP, parti de l’opposant Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, s’attaque au discours d’Alpha Condé. Dans un message qu’il a fait parvenir à la rédaction de Reveilguinee.info, ce proche du candidat recalé par la Cour Constitutionnelle à la présidentielle d’octobre 2020, dénonce un discours non sincère du président Condé.

Pour lui, « la première chose qui nous saute aux yeux en suivant par la raison et non seulement par le sens le discours du président Alpha Condé, sinon, les premières choses qui nous sautent aux yeux, c’est le manque de vivacité, de sincérité et de cohérence ».

Ensuite, poursuit-il, « le discours du président, dans sa forme même auditive et phonètique est sans vie. Les mots, par leur prononciation telle un accouchement compliqué, vous renvoie l’image d’un homme qui les émettrait par efforts de ses derniers souffles, d’un homme qui aurait plutôt besoin d’être alité sur un lit d’hôpital que d’être à la si lourde charge oh combien usant de conduire une nation ».

Ce n’est pas tout. Théophile Maomou estime par ailleurs,  que le discours du président Condé « est tout sauf ce petit mot à 6 sacrées lettres « sincère ». Non, parce que la sincérité requiert des éléments qui manquent cruellement à ce discours, telle que la cohérence entre paroles et actes: Gouverner est en guise d’exemple quasi impossible avec le même projet, la même équipe et le même système d’exclusion communautaire, clanique, basé sur le clientelisme et les formalités, qui annoncent en fanfare des grandes et falacieuses politiques en lieu et place de choses pratiques et simples, pour mieux embrouiller le peuple », se déchaîne l’opposant dans son message adressé ce mardi soir à Reveilguinee.info.

L’essentiel de tout ce qu’on peut déduire du slogan « gouverner autrement », ajoute M. Maomou, ne peut être qu’un pitoyable aveux d’échec de 10 années de gouvernance et de haute trahison d’un peuple et de deux serments. « Pour nous, ça signifie qu’il faut y aller autrement pour se rachetter, afin de réparer les choses, hélas perdues dans l’arogance et l’orgueil. »

C’est pour toutes ses raisons, conclut-il, « que ce discours présidentiel, le premier après le premier gouvernement de la République d’Alpha, la quatrième de notre histoire, n’est que le prototype d’une rhétorique aristoticienne vaine et vide de contenu, pour ne faire plaisir qu’aux oreilles. Et c’est cela la gouvernance qu’on a eu le malheur de se faire servir depuis plus de dix ans.  Qu’il plaise à Dieu, puisque c’est lui notre dernier recours quand tout ensemble est perdu, de nous en sortir », tacle l’opposant d’un ton assez ferme.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Le patron du foot africain Ahmad voit sa suspension réduite à 2 ans

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit à deux ans la suspension de cinq ...