Home / Conseil des ministres / Guinée : Alpha Condé donne de nouvelles instructions à son Gouvernement

Guinée : Alpha Condé donne de nouvelles instructions à son Gouvernement

Fraichement réélu à la tête de la Guinée, Alpha Condé (82 ans), au pouvoir depuis 2010, multiplient les instructions à l’endroit de son Gouvernement dirigé par Ibrahima Kassory Fofana. Ce jeudi, en marge du conseil des ministres tenu par visio-conférence, le locataire du palais Sékhoutouréya s’est de nouveau montré ferme sur certaines questions liées à la gestion de l’administration.

Le Président de la République a rappelé que l’entrée en vigueur des dispositions édictées par le nouveau Code des Marchés Publics qui délègue aux autorités contractantes la responsabilité de la passation des marchés publics, appelle à plus de rigueur dans la nomination des Personnes Responsables des Marchés Publics, au niveau des différents ministères. Selon le porte-parole du Gouvernement qui rapporte les propos d’Alpha Condé, outre les critères de compétence, celui de la moralité et de l’intégrité des titulaires de ce poste se doivent d’être pris en compte dans leur désignation pour garantir toute la régularité requise aux contrats de prestations et de fournitures conclus par L’État.

« Le Chef de L’État a invité l’ensemble des membres du Gouvernement à observer les mesures de rigueur budgétaire en utilisant avec parcimonie les ressources de L’État. Il a réitéré ses instructions relatives à la rationalisation des voyages des Ministres en interdisant formellement toute régularisation d’achat de titres de voyage acquis à crédit auprès d’agences de voyages ainsi que la multiplication de missions improvisées non prévues dans un programme trimestriel de voyage à l’élaboration et au respect duquel sont désormais assujettis tous les départements ministériels » a précisé le ministre d’Etat, Aboubacar Sylla, dans le compte-rendu du conseil des ministres.

Ce n’est pas tout. Alpha Condé a aussi invité les Ministres en charge du Commerce et du Budget à travers les Douanes nationales et le Guichet Unique du Commerce Extérieur, à faire respecter rigoureusement la réglementation interdisant l’importation de certains produits par les voies terrestres.

« Le Chef de l’État a instruit les Ministres concernés à réévaluer les baux emphytéotiques relatifs au patrimoine foncier et immobilier public conclus par l’État avec certains opérateurs économiques afin d’en évaluer l’impact et envisager, le cas échéant, leur réexamen ou leur résiliation lorsque l’intérêt public est particulièrement lésé », rapporte le porte-parole du Gouvernement.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Affaire 200 milliards : Silence, la présumée coupable trimbale plusieurs journalistes en justice

Au cœur d’un fort soupçon de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens, ...