Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée: après le Slecg, la Fesatel « claque » aussi la porte de l’USTG

Guinée: après le Slecg, la Fesatel « claque » aussi la porte de l’USTG

C’est un coup dur pour l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) version Abdoulaye Sow. Après le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) d’Aboubacar Soumah, la FESATEL a aussi claqué la porte de cette centrale syndicale, l’une des plus puissantes du pays, ce mercredi 10 Juin 2020.

Selon nos informations, la Fédération Syndicale Autonome des Télécommunications (FESATEL) qui a annoncé la suspension de ses activités au sein de la centrale USTG, jusqu’à nouvel ordre, reproche à Abdoulaye Sow de manque de transparence dans la gestion de la centrale et aussi et surtout, de prise en otage de l’USTG par un groupuscule de la FESABAG.

Dans le souci d’équilibrer l’information, nous avons tenté d’avoir le camarade Sow, mais en vain.

Merci de lire ci-dessous cette note parvenue à notre rédaction…

Ceci pourrait vous interesser

Affaire 200 milliards : Silence, la présumée coupable trimbale plusieurs journalistes en justice

Au cœur d’un fort soupçon de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens, ...