Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : ça chauffe au sommet de l’Etat !

Guinée : ça chauffe au sommet de l’Etat !

Le Gouvernement guinéen est miné par une crise extraordinaire depuis plusieurs jours. Crise née des récentes révélations accablantes de la Banque Mondiale qui a décelé une surestimation du coût du Plan économique de riposte contre le Covid-19 à plus de 40 millions de dollars. Chose que n’arrive toujours pas à digérer les poulains du président Alpha Condé.

La  crise est sur toutes les lèvres. La presse reçoit des exclusivités et les internautes en font des commentaires comme pas possible. Après le scénario Kassory-Taliby Sylla, respectivement Premier ministre et ministre de l’Energie, c’est désormais autour de Mama Kanny Diallo, d’être en mal avec le chef du Gouvernement qui l’accuse d’insubordination, d’indiscipline inacceptable, auprès du locataire du Palais Sékhoutouréya.

Les commentaires de la Banque Mondiale qui épingle le gouvernement guinéen créent donc de la panique à bord du navire gouvernemental. Et pire, les révélations s’accentuent au sommet de l’Etat, avec d’abord la note manuscrite du département de l’Energie qui est au centre du scandale des 40 millions de dollars jugés surestimé par la banque mondiale. Mais aussi et surtout la lettre du Chef du gouvernement qui vient d’être déshabillée dans la presse et par les internautes.

Dans sa lettre teintée de rage adressée à Alpha Condé, Kassory Fofana reproche à Mama Kany Diallo de n’avoir été coopérative dans l’élaboration du plan controversé. La démarche de la ministre chargée du Plan et du Développement Economique est totalement inappropriée, dénonce-t-il, alors que Mama Kanny Diallo avait déjà saisi le chef de l’Etat de cette situation déshabillant ainsi sans ambages le plan de riposte économique de la Primature.

Merci de lire ci-dessous la lettre de Mama Kanny adressée à Alpha Condé.

 

« C’est moi qui lui ai transmis la copie du Plan de riposte économique et elle se devait, si elle avait des commentaires de me les revenir. Cela témoigne d’une indiscipline administrative et d’un manque de loyauté absolument inacceptable », écrit d’un ton ferme le locataire du petit palais de la colombe.

Selon le PM, l’attitude totalement inacceptable de la ministre du Plan et du développement économique pose de graves menaces sur la cohésion et au fonctionnement de l’équipe économique et au-delà sur l’ensemble du Gouvernement. C’est la raison pour laquelle dira-t-il, ‘’je vous prie d’envisager, à votre plus prompte convenance, une rencontre pour tirer toutes les conséquences de cette situation’’.

A lire ci-dessous, l’intégralité de la correspondance de Kassory Fofana au président de la République.

 

 

 

Vers la mise en place d’un nouveau Gouvernement…

Après les élections législatives controversées couplées du référendum constitutionnel du 22 mars dernier, tous les regards sont fixés vers le Palais Sékhoutouréya. Dans les jours ou semaines à venir, Alpha Condé devra composer un nouveau Gouvernement, à sa tête un premier ministre.

Qui pour remplacer Ibrahima Kassory Fofana ? Plusieurs noms sont cités dont celui de Naby Youssouf Kiridy Bangorua, actuel Secrétaire général, porte-parole de la présidence guinéenne. Selon nos informations, plusieurs ministres seront débarqués du navire à l’issue de ce remaniement ministériel, alors que de nouveaux entrants sont cités.

C’est alors dans cette circonstance qu’est venue se greffer la note de la Banque Mondiale, qui met à nu les efforts de la Primature. A seulement constater la guerre des clans à laquelle se livre depuis plusieurs jours des communicants de la primature et ceux du camp présidentiel, l’on pourrait bien se dire que la fin du feuilleton n’est pas pour demain.

Dossier à suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Crise post-électorale en Guinée : l’UNICEF s’insurge contre les tueries des enfants

DAKAR, 24 octobre 2020 – L’UNICEF est profondément alarmé par les derniers rapports sur les ...