Home / Actualité / Basketball / Guinée – Cap Vert : le ministre Bantama reçoit en audience l’équipe féminine de Basket-ball

Guinée – Cap Vert : le ministre Bantama reçoit en audience l’équipe féminine de Basket-ball

A 48 h du match de Basketball Guinée-Cap-Vert ce 26 juin à Conakry, le ministre d’Etat, ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow a reçu en audience ce jeudi 24 juin 2021, l’équipe guinéenne, accompagnée par le président de la Fédération guinéenne de Basketball, Sakoba Keita.

Les basketteuses guinéennes étaient venues remercier, le ministre des Sports, pour tous les efforts que son département fournis pour le Basket-ball guinéen.

Au cours de cette rencontre, Sanoussy Bantama Sow annoncera officiellement, que désormais, les jeunes basketteuses percevront des primes de récompense à la hauteur des efforts fournis, comme c’est le cas avec les joueurs de football.

Un parfum de revanche à Conakry…

La fin des éliminatoires de la Zone II du FIBA Women’s AfroBasket 2021, nous réserve certainement une belle surprise à Conakry,  puisque, pour atteindre la phase finale, la Guinée devra forcément s’imposer face au le Cap-Vert ce weekend. Tenues en échec en 2019 par les joueuses Capverdiennes à Praia, avec une victoire et une défaite suite à une différence de points engrangés par victoire, les guinéennes auront ainsi leur chance de revanche pour se qualifier.

C’est une double confrontation dont l’issue offrira l’unique ticket qualificatif en jeu dans la Zone II pour la phase finale de cette joute biennale africaine. Ces deux matchs (aller-retour) auront lieu les 26 et 27 juin au stade 28 septembre.

Batouly Camara (Bembibre, D1, Espagne) et ses co-équipières devront donc prendre leur revanche à Conakry, devant leur public, si elles veulent prendre part à ce tournoi continental qui se déroulera à Yaoundé (Cameroun).

Rendez-vous est donc pris Samedi et Dimanche.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Non ! Tout n’est pas mauvais dans l’industrie littéraire guinéenne

La devise de la littérature s’adapte à son époque. Faites de la critique mais pas ...