Home / Actualité / Libre Opinion / Guinée: Dr Ibrahima Kalil Kaba, le RPG ARC-EN-CIEL et l’audiogate

Guinée: Dr Ibrahima Kalil Kaba, le RPG ARC-EN-CIEL et l’audiogate

Détenu depuis le lundi 21 mars 2022 en garde-à-vue dans l’affaire de l’audio du Pr Alpha Condé qui a fuité dans la presse et les réseaux sociaux, Dr Ibrahima Kalil Kaba a été libéré ce jeudi 24 mars par le doyen des juges d’instruction du TPI de Dixinn. Que faut-il retenir?

On aura tout vu, tout entendu depuis le coup de force des apparatchiks du RPG-ARC-EN-CIEL qui ont juré de créer contre la volonté de la majorité le Conseil exécutif provisoire pour remplacer le PRAC à la tête du parti dont le parachèvement aura lieu lors du congrès de façade du 31 mars prochain.

Aura-t-il vraiment lieu? Si oui, combien de temps durera l’imposture?

En effet, les ennuis de Dr Ibrahima Kalil Kaba ont révélé le malaise profond sur fond de division qui mine l’ex parti présidentiel qui s’est fendu d’un communiqué laconique et inopportun qui n’a apporté aucune solidarité, aucune compassion pour l’ancien patron de la diplomatie guinéenne. Au contraire, le bureau politique national a évité de prendre fait et cause pour lui en se contentant d’évoquer le respect de ses droits, une manière hypocrite d’exprimer un soutien qui n’existe pas. Bon débarras murmurent, jubilent les gérontocrates du BPN et leurs sbires qui refusent de prendre leur retraite politique et qui croyaient avoir évacué, éliminé l’autre héritier politique légitime d’Alpha Condé, alors que les jeunes de l’ex parti au pouvoir ont clairement et manifestement exprimé leur solidarité, leur compassion, de facto leur adhésion, leur soutien, leur préférence, leur choix… pour Dr Ibrahima Kalil Kaba.

« Le crime n’est jamais parfait », dit-on.

A quelques jours du simulacre congrès projeté par les partisans du conseil exécutif provisoire afin d’introniser leur seul et unique candidat, des voix de plus en plus discordantes s’élèvent pour dénoncer l’imposture et menacent de s’opposer vigoureusement au complot.

A rappeler que dans l’audio de l’ancien Président guinéen qui a fuité, Alpha Condé parle de gestion collégiale du parti citant nommément entre autres Ibrahima Kalil Kaba, Amadou Damaro Camara, Kassory Fofana, Makanera, Bantama Sow… et non de la mise en place du conseil exécutif provisoire. En allant ainsi, vaille que vaille à l’encontre de cette volonté du fondateur du RPG-ARC-EN-CIEL, les oligarques du parti, pour leurs intérêts personnels et l’ambition de certains héritiers de l’ancien Chef de l’Etat, violent le testament politique de leur mentor.

En attendant, Dr Ibrahima Kalil Kaba est libre, jouissant de tous ses droits civiques et politiques lui permettant de réclamer légitimement l’héritage laissé par Alpha Condé.

Quel sera l’avenir du RPG-ARC-EN-CIEL avant et après la mise en scène du congrès du 31 mars?

De ce qui précède et comme on l’a mentionné dans les précédents articles, la guerre fratricide qui secoue actuellement le RPG-ARC-EN-CIEL à l’allure du conflit de générations pour le remplacement du personnel politique vieillissant, obsolète, conduira à coup sûr; à la balkanisation de l’ex parti au pouvoir, à l’éclatement de son électorat, à l’impossible reconquête du pouvoir. C’est un postulat.

LE CRAS

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...