Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée/Grève du Slecg : plusieurs enseignants libérés à Conakry

Guinée/Grève du Slecg : plusieurs enseignants libérés à Conakry

Plusieurs camarades d’Aboubacar Soumah ont été libérés ce jeudi 23 janvier 2020 par la justice guinéenne. Des enseignants arrêtés d’il y a plusieurs jours avant d’être jugés au Tribunal de Première Instance de Mafanco, ont été finalement libérés.

C’est donc un ouf de soulagement pour le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). Alors que les enseignants sont en grève, le verdict du Tribunal de Mafanco dans ce procès, pourrait bien atténuer la crise dans le secteur de l’éducation et permettre la reprise des négociations.

Le Secrétaire général adjoint du Slecg, Abdoulaye Portos Diallo, Amara Mansa Doumbouya et plusieurs autres syndicalistes arrêtés dans le cadre de la grève du Slecg peuvent se frotter les mains.

La sentence du TPI de Mafanoc vient ainsi mettre fin à la grève annoncée par l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) dirigée par le camarade Abdoulaye Sow. Cette centrale syndicale menaçait de déclencher une grève ce vendredi 24 janvier si leurs camarades écopaient d’une peine d’emprisonnement.

Pour rappel, ces enseignants avaient été inculpés pour coups et blessures volontaires, injures publiques, mais aussi pour provocation de façon directe à un attroupement non armé par discours et paroles. Accusations que tous les prévenus ont bottées en touche.

A suivre…

Fatoumata Binta DIALLO

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : une nouvelle dynamique de soutien pour la continuité du pouvoir d’Alpha Condé ?

Après l’adoption de la Nouvelle Constitution controversée du 22 mars dernier, le pouvoir d’Alpha Condé ...