Home / Actualité / Politique / Guinée: la mission conjointe  » CEDEAO, UA, ONU » exhorte le Gouvernement à lever les dispositifs sécuritaires chez Cellou Dalein

Guinée: la mission conjointe  » CEDEAO, UA, ONU » exhorte le Gouvernement à lever les dispositifs sécuritaires chez Cellou Dalein

Séquestré à son domicile qui s’est transformé en prison pour lui, Cellou Dalein Diallo vient d’obtenir le soutien de la Communauté internationale. La mission conjointe de la CEDEAO, l’UA et l’ONU vient de demander au Gouvernement de lever le dispositif sécuritaire installé aux alentours du domicile du Candidat de L’UFDG auto-proclamé vainqueur de la présidentielle dernière, dans la perspective d’un dialogue inclusif.

Mais avant, la Communauté internationale qui a bouclé ce mardi sa mission de médiation en vue d’une sortie de crise, après plusieurs morts (20) selon le Gouvernement, (une trentaine) selon l’UFDG, et des dégâts matériels importants, dit avoir pris note de l’annonce des résultats provisoires proclamés par la CENI, qui attend actuellement la validation finale de la Cour constitutionnelle, conformément aux lois électorales guinéennes.

La Mission dit a en outre avoir pris note des déclarations préliminaires faites par les missions d’observation électorale dépêchées par la CEDEAO et l’UA, qui ont constaté, d’après elle, que l’élection s’est déroulée dans des conditions globalement satisfaisantes et de manière pacifique.

Pour une sortie de crise rapide, la mission de la Communauté internationale a fait des recommandations au Gouvernement et aux partis ayant pris part à la présidentielle.

« La mission demande aux autorités de faire en sorte que les forces de défense et de sécurité agissent avec retenue et professionnalisme dans la gestion des manifestations. La mission conjointe a également observé les dispositifs sécuritaires particuliers mis autour de la résidence du candidat de l’UFDG, M. Cellou Dalein DIALLO, ainsi que des locaux de son parti suite à sa déclaration sur les résultats de l’élection présidentielle. Elle exhorte les autorités guinéennes à lever ce dispositif dans la perspective d’un dialogue inclusif », a-t-elle recommandé.

Aussi, elle encourage toutes les parties prenantes à recourir aux institutions et dispositions légales et règlementaires pour résoudre tout différend résultant de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

 » Elle encourage également les parties prenantes à s’inscrire résolument dans un dialogue inclusif pour renforcer la confiance  » dit-elle.

Selon le Général Francis A. BEHANZIN, Commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, courant leur court séjour à Conakry, la mission a rencontré le chef de l’État, des membres du Gouvernement et le Premier ministre, la CENI, la Cour Constitutionnelle et Cellou Dalein Diallo, principal opposant au régime d’Alpha Condé, par ailleurs leader de l’UFDG, qui revendique sa victoire à ce scrutin présidentiel.

Reste donc à savoir si les recommandations de la mission seront entendues et respectées à la lettre.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Détournement supposé de 20 millions d’euros : Ce communiqué de Kassory Fofana…

Le Gouvernement de la République, a appris, avec une vive indignation, par voie de presse, ...