Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : le FNDC appelle à un boycotter des services administratifs et des activités économiques…

Guinée : le FNDC appelle à un boycotter des services administratifs et des activités économiques…

La panique généralisée qui s’est emparée des imposteurs est plus que jamais perceptible, à en juger par la recrudescence des actes de violation des droits de l’homme auxquels ils s’adonnent ces dernières semaines.

Après l’assassinat de 41 personnes en moins d’un semestre de contestations populaires, M. Alpha Condé et ses sbires s’adonnent à cœur joie à des arrestations arbitraires et aux kidnappings des paisibles citoyens et leur déportation dans des endroits tenus secrets où ils les soumettent à toutes sortes de violence.

Le mode opératoire des agents chargés de commettre ces basses besognes s’apparente aux méthodes des escadrons de la mort tel qu’on l’a connu sous d’autres cieux.

Il ne se passe pas une journée sans qu’on apprenne la disparition de personnes enlevées souvent en plein jour et dans la plupart du temps en présence des membres de leurs familles qui ne sont même pas informés sur la destination de leurs proches enlevés.

On signale la présence de dizaines de personnes dans des camps militaires et autres lieux inappropriés pour une détention irrespectueuse des lois en vigueur. Le plus inquiétant est que ces personnes sont interdites de recevoir de la visite, même lorsqu’il s’agit de leurs avocats.

Depuis le vendredi dernier, deux responsables du FNDC ont été kidnappés à leur domicile en plein jour et en présence des membres de leurs familles par des hommes encagoulés venus à bord de plusieurs véhicules suspects.

Plus de deux jours après leur enlèvement, aucun membre de leur famille, encore moins leurs avocats n’ont pu les rencontrer. Toutes les tentatives allant dans ce sens sont restées vaines malgré l’insistance et l’appelle au respect des lois en la matière.

Ces méthodes d’un autre âge sont inadmissibles et ne sauront être tolérés par le FNDC et dans une large mesure le Peuple de Guinée dans son ensemble.

A ce niveau élevé de profanation des principes qui gouvernent notre pays, le FNDC considère qu’il a à faire à un groupe de hors-la-loi qui n’a ni foi, ni loi.

Par conséquent, le FNDC n’a de choix que de demander aux citoyens de se défendre pour éviter de périr car il est clairement apparu qu’il s’agit désormais d’un combat existentiel.

Le FNDC invite tous les guinéens à manifester leur solidarité agissante à l’endroit de tous nos concitoyens qui croupissent dans les geôles de ce régime barbare, en s’associant massivement aux actions de résistance active que nous lançons le mardi 10 mars 2020.

Ainsi, chaque citoyen, soucieux du devenir de notre cher pays la Guinée, est appelé à prendre une initiative qu’il jugera opportune et efficace pour faire entendre la détresse du Peuple à M. Alpha Condé et son clan assoiffé de sang.

Les actions à entreprendre pourraient être de simples boycotts des services administratifs à la paralysie des activités économiques sur toute l’étendue du territoire.

Le FNDC appelle l’ensemble de ses antennes locales de veiller à la réussite totale de cette journée de résistance active qui se doit d’être mémorable et annonciatrice d’une fin de règne de la terreur.

Nous conseillerons aux citoyens de tous les secteurs d’activités à observer ce mot d’ordre du FNDC en suspendant leurs activités le jour indiqué.

Le FNDC prévient qu’il fait de la libération de toutes les personnes arbitrairement détenues une priorité absolue, sans quoi, nous nous réservons le droit d’agir en conséquence et sans délai.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 8 mars 2020

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune]Présidentielle 2020 : la Guinée va tout droit dans le mur…

La Guinée s’achemine vers un rendez-vous majeur de son histoire politique. Si Dieu le veut ...