Home / Actualité / Déguerpissement en Guinée / Guinée : le ministre Ibrahima Kourouma prend une décision controversée qui suscite des réactions !

Guinée : le ministre Ibrahima Kourouma prend une décision controversée qui suscite des réactions !

Le ministre de la ville, de l’aménagement du territoire et de l’habitat, associé à une nouvelle controverse. Après la polémique sur les casses des habitations dans les quartiers –dont la responsabilité est rejetée au sommet de l’État– Ibrahima Kourouma, puisqu’il s’agit de lui, fait encore parler de lui. Désormais, c’est le célèbre cimetière de Bambéto, où reposent des martyrs tués en marge des manifestations politiques, et celui de Kaporo Rails, qui sont dans le viseur du tout puissant lieutenant d’Alpha Condé.

En effet, les cimetières de Bambeto et Kaporo Rails sont sous le coup d’une décision de fermeture, dont la décision émane du ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire.

Dans une correspondance déjà adressée aux secrétariats des affaires  réligieuses, le ministre Ibrahima Kourouma  demande instamment de faire prendre des mesures idoines pour la fermeture de ces lieux au plus tard le 10 mai 2021, afin dit-il, de pouvoir continuer les travaux d’aménagement du site de Koloma en toute sécurité.

Selon le ministre Kourouma, les travaux de voiries et réseaux divers du Centre Directionnel de Koloma démarré en janvier dernier, comprennent entre autres : les terrassements généraux, l’assainissement, le bitumage et la signalisation des voies, l’éclairage public, l’aménagement des parkings, des espaces verts et aires de jeux.

Dans le plan d’aménagement du site, dont la mise en œuvre se fait dans le cadre d’une convention de partenariat public-privé entre l’Etat et la Société d’aménagement IMAAG Holding, les deux cimetières sur le site sont dans des zones d’aménagement concerté (ZAC) dont la vocation est différente de celle de ces lieux, précise la note du ministre de la Ville, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

Selon le patron du département, les ZAC du Centre Directionnel de Koloma sont des réserves foncières de l’Etat destinées à recevoir le surplus de besoins en bâtiments au cas où les prévisions d’occupation du sol seraient amenées à être dépassées.

Mais, l’annonce est vivement dénoncée sur la toile. Des internautes vont jusqu’à douter de la morale du ministre Ibrahima Kourouma qui selon eux, devrait au moins s’abstenir de prendre de telle décision pendant ce mois de pénitence (Ramadan).

Si, pour certains, le Gouvernement n’a pas hésité une seconde à gazer des corps dans l’enceinte du trés célèbre cimetière de Bambéto, d’autres eux, y voient par là un manque d’humanisme du ministre Ibrahima Kourouma.

Aux dernières nouvelles, des actions d’envergure pourraient être planifiées dans les jours prochains pour défier la décision du ministre, qui, il faut le préciser, est aussi impliqué dans les opérations de démolition des habitations dans les quartiers du Grand Conkary.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Compte-rendu du conseil ordinaire des ministres

𝐂𝐎𝐌𝐏𝐓𝐄 𝐑𝐄𝐍𝐃𝐔 𝐃𝐄 𝐋𝐀 𝐒𝐄𝐒𝐒𝐈𝐎𝐍 𝐎𝐑𝐃𝐈𝐍𝐀𝐈𝐑𝐄 𝐃𝐔 𝐂𝐎𝐍𝐒𝐄𝐈𝐋 𝐃𝐄𝐒 𝐌𝐈𝐍𝐈𝐒𝐓𝐑𝐄𝐒 𝐃𝐔 𝐉𝐄𝐔𝐃𝐈 𝟐𝟓 𝐍𝐎𝐕𝐄𝐌𝐁𝐑𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟏 ...