Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : l’opposant Cellou Dalein Diallo remobilise sa troupe contre un troisième mandat d’Alpha Condé

Guinée : l’opposant Cellou Dalein Diallo remobilise sa troupe contre un troisième mandat d’Alpha Condé

Principal opposant au régime de Conakry, Cellou Dalein Diallo veut faire bloc contre un troisième mandat du président Alpha Condé, avec ses paires du Front national pour la défense de la constitution. Ce mercredi 17 Juin 2020, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a lancé un appel à la remobilisation.

Cet appel intervient à quelques semaines de la reprise des manifestations programmées par le FNDC à Conakry pour le 08 Juillet prochain, alors que la Guinée est fortement secouée par la crise sanitaire de la Covid-19 avec près de 5.000 cas positifs. A l’endroit de ses partisans, Cellou Dalein Diallo leur demande de rester prêts pour le départ du locataire du palais Sékhoutouréya, à quelques mois de la fin du mandat de ce dernier.

«  Je demande à mes militants de répondre positivement à l’appel du FNDC, se mobiliser comme ils savent le faire, pour demander le départ d’Alpha Condé. Pour qu’on puisse arrêter, parce que c’est le seul moyen apparemment,  le processus d’assassinat de notre démocratie et empêcher Monsieur Alpha Condé de perpétrer ce coup d’Etat Constitutionnel qui l’a rendu indigne de la fonction présidentielle », a lancé l’ancien premier ministre, dans une vidéo.

L’invite de l’ancien chef de file de l’opposition guinéenne intervient également, alors que des velléités d’une candidature pour un troisième mandat est prêtée à Alpha Condé, (82 ans), déjà 10 ans au pouvoir depuis 2010.

Alpha Condé sera-t-il candidat ou pas à la prochaine présidentielle d’octobre prochain ? Rien n’est officiellement annoncé pour l’instant. Tout de même, avec la modification de la constitution de mai 2010, un grand boulevard est ouvert pour l’actuel dirigeant guinéen. Cette constitution qui fait polémique, lui offre les chances de se représenter pour un troisième mandat afin  de briguer la magistrature suprême du pays.

Face à cette situation, Cellou Dalein Diallo et certains leaders de l’opposition qui jouent leur dernière cartouche cette année, comptent sur cette joute électorale pour arriver au pouvoir. En cas d’échec, ils devront céder la place à d’autres pour poursuivre le combat que mènent leurs partis politiques respectifs.

C’est donc dire, que le combat sera rude, surtout que le Front national pour la défense de la constitution promet de s’opposer à la candidature du président Alpha Condé dans les jours et mois à venir. Pendant ce temps, le parti au pouvoir s’active sur le terrain.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Reprise du championnat national: la Ligue pro fait des annonces…

Communiqué de Presse Réunion Extraordinaire du Bureau Exécutif de la LGFP Le Bureau Exécutif de ...