Home / Actualité / Libre Opinion / Guinée : On ne peut réussir une transition apaisée sur fond de menace !

Guinée : On ne peut réussir une transition apaisée sur fond de menace !

Cinq mois après le début de la transition, on assiste à une escalade de tension qui prend sa source dans un certain manque de lisibilité et de visibilité dans la définition des priorités de la transition. Il est important de préciser que s’il y’a des actes à saluer comme  la mise en place de certaines institutions pour lutter contre le crime économique et financier ( CRIEF) et d’organe comme  le CNT, d’énormes efforts restent encore à déployer pour baliser le chemin de la transition.

Cette dernière rencontre des acteurs majeurs de la vie politique de notre pays, n’a fait qu’amplifier les tensions au lieu d’apaiser. Quelle occasion ratée ! C’est pourquoi il est à rappeler  les principes et valeurs de la Charte à son  article 1er  qui doit guider  la transition.

Aujourd’hui, 100 jours après l’installation du gouvernement, les populations ont du mal à identifier et sentir  les actes posés  quand on sait que la transition doit impérativement s’achever par le retour à l’ordre constitutionnel suite à l’organisation d’élections crédibles et la mise en place d’institutions fortes, dans la paix et la securité. Mais, ne sommes nous pas en train de confondre plusieurs choses à la fois ?

Dans la construction d’une démocratie solide, aucun acteur, ni autorité  ou gouvernant ne peut prétendre   jouer tous les rôles du début à la fin. Chacun ne peut qu’apporter sa pierre angulaire dans cette difficile  édification.  Ce n’est pas en amorçant des rapports de forces entre  acteurs, dont certains seront  forcement élus, après cette période,  qui va nous conduire à une transition apaisée. Ceci dit, les comportements et les attitudes  des autorités Post-transition seront forcément inspirés  du bon sens et des actes posés par ceux qui gouvernent maintenant. Donc, la solution n’est pas dans la force !

La justice doit réellement rester la boussole, le dialogue sincère restauré  pour une transition réussie,  car toute transition est transitoire.

Par Ahmed Tidiane SYLLA

Conseiller au CNT

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...