Home / Actualité / Politique / Guinée : Sidya Touré dans le viseur du pouvoir d’Alpha Condé…

Guinée : Sidya Touré dans le viseur du pouvoir d’Alpha Condé…

Après avoir été séparé de son passeport alors qu’il sortait du pays il y a seulement quelques jours, l’opposant guinéen, Sidya Touré semble être plus que jamais l’une des cibles à abattre du pouvoir d’Alpha Condé. Dans la nuit du Jeudi à vendredi, le leader de l’Union des Forces Républicaines a été victime d’attaque à son domicile privé à la minière.

Selon l’entourage de l’ancien premier ministre, c’est vers 4h du matin que des véhicules des forces de sécurité ont été aperçus aux alentours du domicile de l’opposant.

“La résidence du président Sidya Touré a été attaquée par les FDS dans des pickups de couleur blanche dans la nuit du jeudi à vendredi aux environs de 4hheures. Elles ont contraint le chef de zone à éteindre le courant avant d’être repoussées par des jeunes fortement mobilisés au sein de la résidence”, nous a confié Fodé Baldé, le responsable digital du parti UFR.

Cette attitude du régime suscite des réactions, à la fois des tôlées dans les médias et sur les réseaux sociaux. Son allié, Cellou Dalein Diallo, Candidat à la présidentielle du 18 Octobre prochain dénonce vigoureusement les violences perpétrées au domicile de Sidya Touré.

 » Nouvelle attaque du régime aux abois d’Alpha Condé contre le PM Sidya Officiel. Je dénonce vigoureusement les violences perpétrées au domicile du PM Sidya Touré cette nuit. Cet acharnement contre l’opposition est inacceptable. Tous aux urnes le 18 octobre pour arrêter ce régime ! » écrit Cellou Dalein Diallo, sur sa page Facebook.

Sidya Touré qui a opté pour le boycott de la présidentielle de ce dimanche 18 Octobre n’a pas donné de consigne de vote à ses partisans. Voulant sortir de Conakry, son passeport a été confisqué par les services aéroportuaires de Gbéssia. Depuis, les ennuis se multiplient pour le président de l’Union des Forces Républicaines.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

La CENI a violé la loi en publiant partiellement les résultats de la présidentielle du 18 octobre 2020 (Par Hamidou Barry)

Depuis le 20 octobre 2020, la CENI est en train de publier les résultats partiels issus de ...