Home / Actualité / Politique / Halimatou Dalein interdit de quitter Conakry : l’UFDG accuse le pouvoir d’Alpha Condé

Halimatou Dalein interdit de quitter Conakry : l’UFDG accuse le pouvoir d’Alpha Condé

Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, l’Union des forces démocratiques de Guinée accuse le pouvoir d’Alpha Condé de vouloir confisquer les libertés individuelles et collectives des Guinéens afin d’imposer sa dictature. Cette sortie du parti de l’opposant Cellou Dalein Diallo est intervenue quelques heures seulement après que Hadja Halimatou Dalein Diallo, épouse de leader de l’UFDG ait été interdit de quitter le territoire national, alors qu’elle s’envolait vendredi dans l’après-midi pour Dakar.

Selon la cellule de Communication de la principale force politique d’opposition guinéenne, considérée comme criminelle pour être l’épouse d’un opposant politique, Hadja Halimatou est privée de sa liberté individuelle.

« Son interdiction de voyager via l’Aéroport International de Gbéssia, est une preuve irréfutable de la panique et de la volonté du pouvoir d’Alpha Condé de confisquer les libertés individuelles et collectives des Guinéens afin d’imposer sa dictature », peut-on lire dans ledit communiqué.

Selon l’Union des forces démocratiques de Guinée, Halimatou Dalein est victime de son importante contribution à la victoire de son mari face à la dictature actuelle.

« Cette interdiction n’ébranle nullement le couple présidentiel de l’UFDG car ils ont refusé la double nationalité par patriotisme, contrairement à d’autres qui n’y renoncent toujours pas » se targue-t-on.

Il y a quelques années, rappel le parti de l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo, le président Alpha Condé qualifié d’actuel perdant des élections du 18 octobre dernier, se réfugiait en France au lendemain de chaque défaite.

« Cet acharnement aveugle contre cette amazone de la démocratie ne fera que galvaniser son mental et consolider les militants et sympathisants au tour de son leadeur d’époux, Cellou Dalein Diallo » a rassuré la Cellule de Communication de l’UFDG, avant de préciser que la défense du droit de vote de chaque citoyen est un devoir de tout guinéen.

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Bantama Sow, ministre d’État, en charge des Sports : Alpha Condé brise des rêves !

C’était l’un des décrets très attendu en Guinée, depuis le début de la composition partielle ...