Home / Actualité / Economie / Initiative Covid-19 Santé en Commun : l’AFD appuie la surveillance communautaire et la continuité des services de santé en Guinée

Initiative Covid-19 Santé en Commun : l’AFD appuie la surveillance communautaire et la continuité des services de santé en Guinée

Conakry, 16 juillet 2020 – En présence du Ministre de la Santé, Médecin-colonel Rémy Lamah, l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, M. Jean-Marc Grosgurin, le Directeur de l’AFD en Guinée, M. Olivier Pannetier, et le Délégué Général de l’ONG AMREF France, Monsieur Hubert Chauvet, ont signé une convention de financement visant à renforcer la surveillance communautaire et à maintenir une continuité des services de santé dans le cadre du plan national de riposte à l’épidémie de Covid-19 en Guinée.

Le financement consiste en une subvention de 2 millions d’euros octroyée à l’ONG africaine AMREF (Association pour la médecine et la recherche en Afrique), en partenariat avec l’ONG Médecins du Monde.

Ce financement permettra de contribuer au dispositif guinéen de riposte sur le renforcement de la surveillance communautaire pour endiguer la propagation du virus et sur la continuité des services de santé de base (tels que le suivi des grossesses, la prévention contre le paludisme ou encore les maladies diarrhéiques chez les enfants).

Les zones géographiques concernées par le projet seront déterminées en fonction des priorités d’intervention définies par le Ministère de la Santé et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

Cette subvention est accordée dans le cadre de l’Initiative Santé en Commun, portée par la France pour contribuer à la riposte au covid-19 dans les pays d’intervention de l’Agence Française de développement, et en priorité en Afrique.

L’initiative Santé en Commun a déjà permis 3 interventions en Guinée : une première en faveur de la surveillance épidémiologique en soutien au centre de recherche en infectiologie de Guinée, le CERFIG, une deuxième en vue d’augmenter les capacités de diagnostic à Conakry et dans l’ensemble du pays, avec le projet LABOGUI, et une troisième, en faveur de l’Institut Pasteur de Guinée.

A propos de l’Agence Française de Développement en Guinée

La Guinée est l’un des pays prioritaires de l’aide française au développement. L’AFD y mobilise l’ensemble de sa palette d’outils : subventions, contrat de désendettement et de développement (C2D), prêts, garanties bancaires, formations. L’AFD a engagé 139,8 millions en 2019 en Guinée dans les secteurs prioritaires du développement local et rural, de l’éducation et de la formation professionnelle, de l’énergie et de l’eau, de la santé, des ONG et de l’appui au secteur privé.

A propos de l’Agence Française de Développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable. Plateforme française d’aide publique au développement et d’investissement de développement durable, nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer et dans 115 pays, pour les biens communs de l’humanité – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun. www.afd.fr

Ceci pourrait vous interesser

La Guinée, un pays unique mais une nation en lambeaux (Par Dr Dansa Kourouma)

Des égarements spectaculaires sont monnaie courante en Guinée depuis quelques temps: des propos malsains, haineux ...