Home / Actualité / Politique / Interpellation de Foniké Menguê, Sékou Koundouno, et Cie : Bah Oury prévient le pouvoir de Conakry

Interpellation de Foniké Menguê, Sékou Koundouno, et Cie : Bah Oury prévient le pouvoir de Conakry

Les interpellations de cinq membres du Front national pour la défense de la Constitution, dont Oumar Sylla alias Foniké Menguê et Sékou Koundouno suscitent assez de réactions dans le landernau politique guinéen. L’opposant Bah Oury lui aussi de se fait voix.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale, trouve déplorable les arrestations des membres influents du Front national pour la défense de la constitution, par des agents de la police, ce mardi 16 juillet à Conakry.

« Les interpellations de militants du FNDC, Sékou Koundouno et Oumar Sylla, en dehors de toute procédure en conformité avec les principes de l’Etat de droit sont des entorses à l’indispensable nécessité d’apaisement et de stabilité de la société guinéenne », prévient le premier vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Pour avoir arboré des t-shirts anti troisième mandat, Foniké Menguê, Sékou Koundouno et Cie ont été auditionnés par des officiers de la police judiciaire. Malgré qu’ils aient été libérés dans la soirée tardive du mardi, ce mercredi, ils doivent encore répondre devant les OPJ avec leurs avocats.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19, un bouclier fragile pour le pouvoir en Guinée

Avant le 12 mars 2020, date à laquelle le premier cas positif à la Covid-19 ...