Home / Actualité / Echos de nos régions / Kidnapping, Tueries, tortures : le Barreau de Guinée se fait entendre (Déclaration)

Kidnapping, Tueries, tortures : le Barreau de Guinée se fait entendre (Déclaration)

La vocation du Barreau de Guinée consiste à défendre les droits humains et les libertés fondamentales.

L’évolution de la situation politique et sociale actuelle en Guinée l’inquiète et le préoccupe à plus d’un titre.

Aussi, concernant la situation des droits humains et des libertés fondamentales, leur protection ne semble plus être la préoccupation première de ceux qui en ont la charge.

Fort des échos et de toutes les informations véhiculées sur l’ensemble du territoire national, le Barreau de Guinée s’alarme et s’interroge quant aux atteintes graves dont lesdits droits et libertés font l’objet en ce moment.

Entre autres violations qui sont alarmantes et interpellent :

  • Les vagues d’arrestations massives, les interpellations en forme de kidnappings opérées tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays par des agents encagoulés ;
  • Les enlèvements de personnes, les destructions de biens publics et privés ;
  • Les tueries et les violences sur des personnes physiques, généralement des manifestants non armés dans le cadre de manifestations dûment autorisées ;
  • Les atteintes à la liberté d’expression, à la liberté d’opinion et à celle de manifester ;
  • L’utilisation d’armes à feu durant les manifestions publiques ;
  • La violation des règles relatives à la garde à vue, à la liberté d’accès à un avocat ;
  • Le droit à un procès équitable et les respects des droits de la défense ;

Tous droits reconnus aussi bien par les dispositions de la loi fondamentale et les engagements internationaux souscrits par la Guinée.

Le Barreau de Guinée reste profondément préoccupé par la rumeur persistante quand à l’existence d’un ‘’Goulag’’ dit de « Soronkoni ».

Le Barreau de Guinée condamne la violation des droits humains et des libertés fondamentales et interpelle ceux qui en sont les garants : Juges, Procureurs, Officiers et Agents de la Police Judiciaires en leur rappelant leurs responsabilités Premières et Ultimes ;

Le Barreau de Guinée invite incessamment l’ensemble des acteurs de la chaine pénale à observer scrupuleusement les règles ayant cours en matière de manifestations publiques et à appliquer et faire appliquer les lois et règlements.

Le Barreau de Guinée exige l’ouverture immédiate d’enquêtes indépendantes, contradictoires et transparentes en vue d’éclairer l’opinion publique quant aux cas avérés et/ou insinués de tortures de violences, d’enlèvements et de destructions des biens perpétrés sur des personnes, et/ou des édifices publics ou des installations privées ;

S’agissant de la situation sociopolitique qui prévaut, elle est envenimée par les agissements et propos irresponsables de certains acteurs politiques, ce qui est d’autant plus inquiétant qu’elle met en péril l’unité nationale et entame profondément la cohésion sociale dont l’équilibre précaire ne tient plus à grand-chose.

Le Barreau de Guinée note avec beaucoup d’amertume la dégradation du vivre en commun, à travers les propos haineux, agressifs et communautaristes distillés sur les réseaux sociaux et à travers d’autres mass médias.

Face à ce danger et sans parti pris dans le débat en cours sur le changement de constitution et son corollaire, le renouvellement du mandat présidentiel venu à échéance, le Barreau de Guinée en appelle à la conscience nationale et patriotique des acteurs politiques guinéens qui ne sauraient faire fi de l’avenir de ce pays et au bien-être de sa nation. Il appelle le Chef de l’Etat en personne, les acteurs politiques et ceux des sociétés civiles, religieuses et communautaires à un dialogue nécessaire et profond.

Le Barreau de Guinée demande à tous les acteurs sociaux politiques de garder constamment à l’esprit, l’aspiration profonde du peuple de Guinée à vivre dans une patrie où règnent la paix, la concorde, le droit, la dignité, la liberté, l’égalité, la non discrimination et la justice.

Le Barreau de Guinée appelle à une suspension de toutes initiatives autres que celles permettant ou favorisant la reprise du chemin du dialogue en vue d’aboutir à des décisions politique nécessairement consensuelles.

Le Barreau de Guinée en appelle à la stricte observation des lois et règlements de la République de Guinée dans toutes démarches ou initiatives politique.

Le Barreau de Guinée offre sa médiation pour participer au règlement de la crise politique.

Le Barreau de Guinée qui entend jouer son rôle de gardien du droit et des libertés, reste très attentionné quant à l’évolution de la situation.

     Conakry, le 17 mars 2020

                                  LE BARREAU DE GUINEE 

          LE BATONNIER

 

                Djibril KOUYATE

Ceci pourrait vous interesser

Reprise du championnat national: la Ligue pro fait des annonces…

Communiqué de Presse Réunion Extraordinaire du Bureau Exécutif de la LGFP Le Bureau Exécutif de ...