Home / Société Civile / Koundouno indexe : ‘’Lansana Sangaré, principal artisan de la détention du Général Foniké menguè’’

Koundouno indexe : ‘’Lansana Sangaré, principal artisan de la détention du Général Foniké menguè’’

Lansana Sangaré occupe les fonctions de Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Mafanco. Il doit cette fonction moins à sa compétence qu’à son militantisme politique et à ses liens de parenté avec M’Bany Sangaré, membre du RPG. Si le Procureur de Dixinn est un fin pénaliste qui met ses connaissances au service du mal, Lansana Sangaré est un parfait ignorant. Un recyclé de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry qui n’aurait jamais pu arriver au poste qu’il occupe actuellement sans le népotisme qui caractérise les décisions du dictateur. Pour se faire maintenir à ce poste qu’il est loin de mériter, il n’hésite devant rien. Il est le principal responsable de l’emprisonnement du camarade Oumar Sylla dit Foniké Mènguè.

En effet, ceux qui ont eu la curiosité d’assister au procès de ce dernier retiennent qu’à aucun, l’inculte procureur n’a pu établir le caractère délictueux des faits reprochés à Foniké Mènguè. Ses tâtonnements traduisant ses connaissances limitées en droit faisaient rire tout l’auditoire. Il a qualifié ce dernier de  » récidiviste  » alors qu’il n’a pas fait l’objet d’une condamnation définitive.

Au regard de son incapacité à soutenir son dossier, des approximations dans son raisonnement et de l’incohérence de ses réquisitions, personne ne pouvait imaginer qu’il aurait pu obtenir une condamnation contre Oumar Sylla dit Foniké Mènguè. Mais c’était sans compter avec Mme Djenabou Donghol Diallo,  Présidente du Tribunal de Première Instance de Mafanco. Cette magistrate est la plus manipulable et la plus influençable de toutes les cheffes de juridiction de Conakry. Son seul souci, elle aussi, c’est comment rester à la tête de cette juridiction.C’est donc tout naturellement et très facilement que Lansana Sangaré a obtenu d’elle la condamnation de notre camarade. Une condamnation qui défie toute logique.

En effet, comment est-il possible de condamner pour attroupement une personne qui était toute seule au moment de son arrestation ? L’arrestation et la condamnation de Oumar Sylla dit Foniké Mènguè n’avaient, en réalité, rien à voir avec une infraction qu’il aurait commise. Le pouvoir voulait tout simplement le faire taire. La première tentative devant le Tribunal de Première Instance de Dixinn ayant échoué grâce au courage du juge Charles-Alponse Wright, les ennemis de la démocratie tapis dans l’ombre sont passés par Lansana Sangaré pour assouvir leur dessein satanique. Mais ils connaissent mal la force des convictions, le courage inébranlable et la détermination de Oumar Sylla dit Foniké Mènguè. Il sera combatif jusqu’au bout. Sidy Souleymane N’Diaye l’a appris à ses dépens. Rendez-vous est pris pour le 20 mai 2021 devant la Cour d’appel de Conakry.

 

 SEKOU KOUNDOUNO responsable des stratégies et planification du FNDC/Membre Balai Citoyen/Membre AFRIKKI

Ceci pourrait vous interesser

Compte-rendu du conseil ordinaire des ministres

𝐂𝐎𝐌𝐏𝐓𝐄 𝐑𝐄𝐍𝐃𝐔 𝐃𝐄 𝐋𝐀 𝐒𝐄𝐒𝐒𝐈𝐎𝐍 𝐎𝐑𝐃𝐈𝐍𝐀𝐈𝐑𝐄 𝐃𝐔 𝐂𝐎𝐍𝐒𝐄𝐈𝐋 𝐃𝐄𝐒 𝐌𝐈𝐍𝐈𝐒𝐓𝐑𝐄𝐒 𝐃𝐔 𝐉𝐄𝐔𝐃𝐈 𝟐𝟓 𝐍𝐎𝐕𝐄𝐌𝐁𝐑𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟏 ...