Home / Actualité / Politique / Les artistes du Fouta affichent leur soutien au ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow…

Les artistes du Fouta affichent leur soutien au ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow…

Plusieurs artistes réunis au sein de la Coordination des Artistes Emérites du Fouta (CAEF) ont affiché leur soutien au ministre d’Etat, en charge de la Culture, Sanoussy Bantama Sow ce jeudi 20 août 2020 à Conakry. C’était à l’occasion d’une cérémonie culturelle à la fois politique, organisée à cet effet par la structure elle-même au centre culturel Franco Guinéen.

Fortement mobilisés, les artistes de la CAEF, dont de grandes figures de la musique pastorale guinéenne, Lamah Sidibé, Binta Laly Sow, Petit Yéro, Léga Bah, et plus d’une cinquantaine, ont ainsi décidé de se rapprocher du tout puissant ministre d’Etat, en charge de la culture, fervent défenseur du président Alpha Condé, afin de s’accompagner mutuellement. Devant de nombreux cadres ressortissants du la région, dont des Directeurs Généraux et des ministres de la République, comme Boubacar Barry du commerce, Mamadou Taran Diallo de l’unité nationale et de la citoyenneté, Pr Amadou Bano Barry de l’éducation nationale et aussi le premier vice-gouverneur de la BCRG, ses artistes, non pas des moindres, ont exprimé leur reconnaissance au président Alpha Condé, pour disent-ils, les efforts inlassables que ce dernier ne cesse de fournir en faveur du monde culturel guinéen.

Prenant la parole, le président de la CAEF a exprimé sa gratitude à l’endroit du ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow pour son esprit d’ouverture. Cela, dira Mamadou Mazo Diallo, a permis d’enclencher une nouvelle dynamique de franche collaboration entre le ministère en charge de la culture et l’ensemble des structures de gestion collective des artistes guinéens et plus particulièrement celle de la CAEF.

« Cette collaboration ne doit désormais souffrir d’aucune entorse, plutôt, elle doit créer un espace de partage d’expériences et d’échanges d’idées constructives. Chose qui permettrait à coup sûr de remettre sur orbite le showbiz guinéen et redorer le blason des acteurs et ce secteur vital de notre nation » a-t-il discouru.

Le président de la CAEF a aussi formulé des requêtes au nombre de 21 à l’endroit du département en charge de la Culture, dont entre autre, « la révision à la hausse de nos salaires BGDA ; Fixation du tarif de la licence de spectacle à 5. 000.000 GNF à l’AGS pour une durée de validité de cinq (5) ans au moins ; Suppression du Foscal pour les simples soirées dansantes ; L’organisation des journées nationales de la culture ; Programmation des groupes privés dans les festivals ; Révision du contrat d’assurance NSIA pour prendre en compte les personnes dont l’âge dépasse 60 ans ; Programmation des artistes de la CAEF dans les grands rendez-vous nationaux ; Festival Djéré Lélé ; Appui de l’Etat à la CAEF porteuse de projets culturels au Fouta (…)»

A son tour, le ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow a magnifié une immense joie d’être aux côtés des artistes de la CAEF. Le patron du département des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique assure que les artistes du Fouta se sont mobilisés comme un seul homme pour venir vers le gouvernement du président Alpha Condé pour le remercier de tout l’apport qu’il ne cesse d’apporter à la culture guinéenne.

«  Ils sont venus encore une fois de plus pour rappeler au peuple de Guinée que la Guinée est une voiture à quatre (4) roues. Ils ont prouvé devant tout le monde ici qu’on ne peut rien réussir sans la paix et l’unité nationale. Donc, c’est avec beaucoup de joie que nous les avons reçus et ils nous ont demandé à rencontrer le président Alpha Condé pour lui signifier leur soutien indéfectible », a déclaré Sanoussy Bantama Sow.

Selon le ministre d’Etat, la rencontre de ce jeudi n’a rien à voir avec le Ministère de la Culture. C’est plutôt, dira-t-il, une rencontre politique et cela doit être clair pour les gens.

« Ce n’est pas une rencontre avec le Ministère de la Culture. Ils sont venus rencontrer Bantama Sow en tant que ministre d’Etat qui est originaire du Fouta Djallon. J’ai présenté à ces artistes tous les cadres du Fouta qui sont ici présents. Une manière pour leur dire que nous, on ne peut être dans un camp où le Fouta Djallon va être trainé dans la boue. Ceux qui pensent que nous pouvons être dans un camp où le Fouta Djallon va être trainé, abandonné ou maltraité se trompent. Nous sommes des dignes fils du Fouta et notre présence dans le gouvernement du régime Alpha Condé doit rassurer les autres et ils doivent comprendre que nous sommes leurs représentants et des dignes représentants » a-t-il précisé.

C’est pourquoi, ajoute Sanoussy Bantama Sow,  »je profite de cette rencontre pour féliciter tous les artistes du Fouta qui ont accepté de venir à cette rencontre et leur dire que le président Alpha Condé est un guinéen. Il est soussou, malinké, peulh et forestier », insiste-t-il avant de boucler la boucle : « C’est lui que le bon Dieu a choisi aujourd’hui pour gérer la Guinée », tranche ce dignitaire du régime d’Alpha Condé.

Cette rencontre intervient à seulement deux mois de la présidentielle du 18 octobre 2020. Sanoussy Bantama Sow qui promet le coup KO dès le premier tour de cette élection en faveur de leur candidat (le président Alpha Condé), continue de multiplier des sorties pour séduire l’électorat guinéen.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Affaire 200 milliards : Silence, la présumée coupable trimbale plusieurs journalistes en justice

Au cœur d’un fort soupçon de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens, ...