Home / Actualité / Echos de nos régions / Les femmes du FNDC avertissent les forces de l’ordre : « nous n’accepterons plus… » (Déclaration)

Les femmes du FNDC avertissent les forces de l’ordre : « nous n’accepterons plus… » (Déclaration)

Nous femmes, mères et filles de Guinée, soucieuses de la paix, de la quiétude sociale et de l’unité nationale, nous nous adressons ici à travers cette déclaration à nos forces de défense et de sécurité.

Nous tenons à vous signifier que vous êtes des citoyens à part entière de cette nation et que l’uniforme qui vous distingue de nous autres citoyens, vous oblige à protéger, défendre, sauvegarder nos vies et nos biens. C’est à ce titre que nous nous adressons à vous. Vous qui êtes nos pères, époux, frères et fils.

En vous rappelant que l’article 141 de la constitution, vous oblige à être républicains ; au service de l’intérêt général de la nation ; apolitiques et soumis à l’autorité civile. Mieux que quiconque, vous savez et êtes conscients des maux et des douleurs qui minent la vie des guinéens aujourd’hui. C’est pourquoi, nous n’accepterons plus que vous tuez gratuitement nos enfants ; nous n’accepterons plus que vous nous violentez ; nous n’accepterons plus que vous vandalisez nos biens ; nous n’accepterons plus que vous détruisiez nos concessions ; nous n’accepterons plus que vous violiez nos intimités.

Donc, les femmes du FNDC à l’instar des autres couches sociales de la nation, par cette déclaration, exhorte les forces de défense et de sécurité d’être plus républicaines dans l’exercice de leur mission.

A défaut, la résistance à l’oppression étant un droit constitutionnel en vertu de l’article 21 aliénât 4 de la constitution, nous femmes de Guinée comptons bien jouir pleinement de ce droit en ne restant plus les bras croisés.

Vive les femmes de Guinée

Vive la paix

Non au troisième mandat

Ensemble nous vaincrons

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19 : la CAF vole au secours de la Féguifoot…

Après la FIFA qui lui a octroyé un montant de 500 mille dollars américains il ...