Home / Culture / Littérature : ‘’ Du village au Palais’’, le livre du jeune Guinéen Daouda Bangoura, à découvrir…

Littérature : ‘’ Du village au Palais’’, le livre du jeune Guinéen Daouda Bangoura, à découvrir…

Pur produit de l’Université Guinéenne, Daouda Bangoura, est un nouvel écrivain qui finit major de sa promotion et obtint une licence en droit des affaires puis son certificat en marketing et communication digitale. Après son cursus, il emprunte le chemin de l’entrepreneuriat et crée ensuite l’agence numérique « Bang’s Bord ». Il parvint ainsi à se faire connaitre par son expertise en politique et en entrepreneuriat.

Directeur de plusieurs sociétés, Daouda Bangoura nous plonge dans son ouvrage « Du Village au Palais ». Cet ouvrage, est son tout premier. Le lancement officiel du roman a eu lieu ce mardi 17 mars 2020, à Conakry.

Dans son roman, l’auteur nous plonge dans une science-fiction dont le personnage principal est Di-Singhé (appellation attribuée au fils ainé en langue soussou NDLR). Di-Singhé, héros de cette œuvre littéraire, est le symbole du courage qu’incarne la jeunesse africaine confrontée souvent selon l’auteur, aux aléas de la vie. La beauté du village, les pièges de l’amour, la trahison et les conflits d’héritage, les violences basées sur le genre, l’immigration face au désespoir des jeunes africains, l’autonomisation par l’entrepreneuriat sont tant de thèmes qui rythment ce roman plein de moralité. Avec un style raffiné, Daouda Bangoura retrace le chemin tortueux qui mène au triomphe.

« La vie est un combat au quotidien, ne jamais abandonner et croire au sérieux. Di-Singhé qui signifie le fils ainé en langue Soussou, malgré qu’il ait essuyé beaucoup de larmes et de sueurs, n’a jamais baissé les bras jusqu’à avoir accès au palais. Ce roman nous démontre que la détermination et l’abnégation sont incontournables dans le parcours d’un homme. Il est connu de tous que la vie a des aléas, des hauts et des bas. La persévérance et le courage permettront à Di-Singhé d’atteindre son objectif. Et comme on dit à la NASA : ‘’ Quand tu l’as rêvé, tu peux le faire’’. Ce roman passe un message d’espoir aux jeunes du continent africain en leur disant : ‘’croyez en vous, et surtout n’abandonnez jamais. Fixez-vous un objectif et accrochez-vous, ça sera dur, vous aurez des obstacles mais, avec votre détermination, rien ne pourra vous arrêter », peut-on voir sur la préface du roman, faite par Béa Diallo, le Boxeur d’origine guinéenne, député Bruxellois.

Invoquant son passé d’adolescent coloré d’embuche dans son livre, le jeune Daouda retrace là un parcours difficile avec un personnage âgé seulement de 12 ans. Quittant sa famille pour cause de pauvreté accrue, il s’en va loin de sa famille durant des années d’études dans l’espoir de retrouver le sourire. D’où le titre « Du village au Palais ». Durant des années de misère, il se lance dans la lecture, pour s’orienter.

« Le livre m’a ouvert les yeux, le livre m’a permis de me connaitre, le savoir vivre et le savoir être. Je me suis forgé par le livre. Pour toutes ses raisons, je me suis dit il faut que j’écrive, parce que si je n’écris pas, il se peut que mes frères, et d’autres jeunes d’Afrique traversent la même situation que moi. Et ça, je ne vais jamais l’accepter. Et comme le disait d’ailleurs Amadou Koné : Il y a plusieurs façons de mourir sa mort. Mais la mort la plus atroce demeure celle dont on est condamné de taire ce que l’on pense » explique l’auteur.

Du Village au palais, un livre de 130 pages, reparties en dix-sept (17) chapitres. Il a été édité par la maison d’édition Innove édition. L’auteur évoque un chemin tortueux qui mène au triomphe.

« C’est un livre qui parle du parcours d’un jeune paysan, sorti de l’ordinaire et qui a lutté contre vents et marrées contre l’ouragan et le cyclone pour atteindre son rêve », confie le jeune écrivain.

Au cours de cette conférence de presse, qui a connu la présence de Niamy Diabaté, inspecteur d’Etat à la Présidence de la République, et Facély 2 Mara, le président de l’Association des écrivains de Guinée, un partenariat a été signalé avec plusieurs associations dont le Club des Jeunes filles leaders de Guinée. L’idéal, consisterait à accompagner des structures de jeunesse avec des dons caritatifs en cas de succès du roman.

La Dédicace du Roman « Du Village au Palais » est prévue après le mois de Ramadan. L’évènement se tiendra dans un hôtel chic de la Capitale guinéenne.

 

Alpha Madiou BAH

Ceci pourrait vous interesser

S’unir pour surmonter les difficultés et travailler à de nouveaux progrès

En l’honneur du 71e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine Huang ...