Home / Actualité / Justice / Makanera Kaké adresse un message au Gouvernement : « il faut qu’on libère ceux qui ne sont pas coupables… »

Makanera Kaké adresse un message au Gouvernement : « il faut qu’on libère ceux qui ne sont pas coupables… »

Le député Alhousseine Makanera Kaké a adressé ce lundi 12 avril 2021, un message au Gouvernement guinéen. Dans une publication sur sa page Facebook, l’ancien ministre de la communication invite le pouvoir de Conakry à organiser un procès pour situer les opposants incarcérés à la prison centrale.

Alors que l’arrestation et la détention  de plusieurs responsables de l’opposition dont Ousmane Gaoual Diallo, Ibrahima Chérif Bah, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui,  Souleymane Condé et Cie est vivement dénoncée par les Organisations de défense des droits humains, Alhousseine Makanera Kaké estime que le Gouvernement doit faire en sorte qu’il puisse naviguer entre la nécessité de restaurer l’autorité de l’Etat et assurer la sécurité des guinéens, tout en respectant les règles de droit.

« Il faut organiser rapidement le procès des opposants qui ont été arrêtés afin que justice soit rendue. Il faut qu’on libère ceux qui ne sont pas coupables dans cette affaire et que ceux qui sont déclarés coupables purgent leurs peines », alerte l’ancien allié de Cellou Dalein Diallo.

Pour cet allié du parti présidentiel, « on ne peut pas dire que tous ceux qui ont été arrêtés sont coupables. J’invite le gouvernement guinéen à se bouger pour qu’on organise un procès juste et équitable ».

Pour rappel, Cellou Baldé, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah, Chérif  Bah, Etienne Soropogui et Cie sont inculpés de «fabrication et détention d’armes de guerre et atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation».

Des accusations que réfutent leurs avocats, qui dénoncent une machination de la justice et parle d’un dossier vide et politique.

Arrêtés depuis des mois, les opposants attendent encore la tenue de leurs procès à Conakry.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Kankan : Nanfo Diaby mis aux arrêts !

Le célèbre chroniqueur islamique et promoteur de l’écriture N’Ko, qui officie les prières en langue ...