Home / Actualité / Justice / MALI : Un garde-corps du préfet jugé et condamné

MALI : Un garde-corps du préfet jugé et condamné

Après cinq (5) mois de détention, le garde-corps du préfet de Mali était ce Samedi, 29 Juillet 2023, devant la justice de paix de la localité, rapporte notre correspondant régional.

Poursuivi pour des faits d’atteinte à la vie privée d’autrui, le mis en cause a été jugé et condamné à 18 mois d’emprisonnement, assortis de 12 mois de sursis et au paiement d’une amende d’un million de franc guinéen.

‘’Le garde-corps de Monsieur le préfet a été jugé et condamné pour des faits d’atteinte à la vie privée. Il était initialement poursuivi pour viol, mais après 5 mois d’instruction, les faits de viol n’ont pas été retenus, en raison de circonstances de faits. Il est finalement retenu pour atteinte à l’intimité à la vie privée d’autrui, faits prévus, punis par le code pénal. Il a été jugé et condamné à 18 mois d’emprisonnement assortis de 12 mois de sursis et au paiement d’une amende d’un million de franc guinéen. En suite, la même décision lui a interdit de séjour à Mali pendant une durée de 3 ans. Cela aussi est une peine complémentaire. Actuellement, il est à la prison civile de Mali. J’ai entamé un programme de transfèrement à la maison centrale de Labé, c’est possible qu’il soit dans le groupe des personnes qui seront transférées’’, a déclaré Sékou Sangaré, juge de paix Mali.

 

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: La CNROC invite le peuple à ne pas reconnaitre le CNRD et toutes les institutions de la transition, au-delà du 31 décembre 2024 (Déclaration)

La Coalition Nationale pour le Retour à l’Ordre Constitutionnel (CNROC), a tenu ce samedi, 18 ...