Home / Actualité / Gouvernement / Manifestation du 15 décembre, date d’investiture d’Alpha Condé : ferme, le Gouvernement déclare le jour chômé et payé…

Manifestation du 15 décembre, date d’investiture d’Alpha Condé : ferme, le Gouvernement déclare le jour chômé et payé…

Le Gouvernement guinéen a durci le ton vendredi soir, alors que l’opposition (UFDG-ANAD, FNDC), appelle à une manifestation dans le grand Conakry le 15 décembre prochain, jour d’investiture du président Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat de six ans, après un changement de constitution sont la contestation réprimée dans le sang reste encore dans les mémoires

Dans une déclaration lu dans la soirée ce vendredi 11 décembre 2020, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, a mis en garde les fauteurs de trouble. Le Général Bouréma Condé prévient que le mardi, 15 décembre prochain, ne saurait être ce jour en Guinée question d’une quelconque marche (pacifique ou pas) ou d’une quelconque autre manifestation.

Selon le patron du MATD, il y va de l’honneur et de la grandeur de la guinée. « En clair, aucune marche, aucune autre manifestation n’est AUTORISEE. Avis donc aux professionnels des marches interminables et stériles », a prévenu le général Bouréma Condé.

Par ailleurs, le ministre Condé a annoncé que le jour de la célébration de l’investiture d’Alpha Condé est déclaré chômé et payé sur l’ensemble du territoire national.

Merci de lire ci-dessous l’intégralité de cette déclaration…

 

Chers Concitoyens

Mesdames et Messieurs

Le 15 Décembre 2020, dans la ferveur et l’enthousiasme dignes de l’évènement, les Guinéennes et Guinéens, soutenus par la présence de nombreux Chefs d’Etats, Secrétaire d’Etat, Premiers Ministres, Ministres et Présidents d’Institutions Nationales et Etrangères fêteront l’Investiture du 1er Président de la 4ème République, le Professeur Alpha CONDE, démocratiquement élu suite à l’élection du 18 Octobre 2020.

Cette date s’ajoutera à celles, glorieuses, qui l’ont précédée : le 28 Septembre 1958, le 2 Octobre 1958 et de nombreuses autres dates qui ont jalonné la pathétique histoire de notre pays.

Ce jour donc, tenant au respect  des mesures barrières imposées par la Covid 19 notamment la distanciation, les capacités d’accueil pour la cérémonie seront réduites.

Le Gouvernement Guinéen salue l’indulgence des citoyens qui pour cette raison, ne recevront pas leur carte d’invitation et leur présente toutes ses excuses.

Dans la totale sérénité, les Honorables Invités de Marque venant de l’Extérieur et les citoyennes et citoyens résidents détenteurs de carte d’invitation, vivront la ferveur de la Cérémonie dans l’enceinte de l’Imposant Palais Mohamed V.

J’ai l’autorisation de mon collègue Ministre de la Fonction Publique de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration pour déclarer la date du 15 Décembre, fériée, chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national.

Je mets à profit cette déclaration pour rappeler à l’attention de tous et de chacun qu’il ne saurait être ce jour en Guinée question d’une quelconque marche (pacifique ou pas) ou d’une quelconque autre manifestation ; il y va de l’honneur et de la grandeur de notre Nation. En clair, aucune marche, aucune autre manifestation n’est AUTORISEE. Avis donc aux professionnels des marches interminables et stériles.

Le droit constitutionnel du Guinéen à marcher, à se rassembler et à manifester est consacré tout comme le sont la sauvegarde de l’ordre public et la sécurité des citoyens et de leurs biens.

En tout état de cause, les services de maintien d’ordre sont réquisitionnés, partout où besoin sera, de veiller, avec les moyens conventionnels mis à leur disposition, au respect de la tranquillité des citoyens et au maintien de la paix dans nos cités. Pas une seule tentative de troubles de l’ordre public ne sera permise.

Bonne fête d’Investiture du Président élu à toutes et à tous.

Je vous remercie.

Ceci pourrait vous interesser

Mort en détention de Mamadou Oury Barry : après les USA, l’UE aussi interpelle le Gouvernement

L’union européenne emboite les pas des États-Unis, suite au décès en détention du prisonnier politique ...