Home / Actualité / Echos de nos régions / Manifestation interdite du FNDC à Conakry : le sang a encore coulé à Wanindara…

Manifestation interdite du FNDC à Conakry : le sang a encore coulé à Wanindara…

Pourtant interdite par les autorités communales de Matoto et Matam, la marche du FNDC s’est transformée en journée de résistance active ce jeudi à Conakry.

A wanindara, principal zone de contestation des opposants au projet de troisième mandat en Guinée, un jeune a été encore tué ce 5 mars, en marge de cette contestation contre le régime de Conakry.

La victime Elhadj Ibrahima Diallo, âgé seulement de 17 ans, tôlier de formation selon nos premières informations, a succombé de ses blessures, après avoir été touché par bombe lacrymogène à la tête.

Le corps du jeune a été transféré à l’hôpital Sino-guinéenne de Kipé, selon un proche de la famille.

Une mort qui s’ajoute à une trentaine de jeunes froidement abattus depuis le début de la contestation contre le projet de référendum constitutionnel voulu par le président Alpha Condé et ses soutiens.

A suivre…

Globalguinee.info

 

Ceci pourrait vous interesser

Dr Ibrahima K. Kaba aux Affaires étrangères, un mérite construit par un destin

Le temps combiné aux circonstances célestes avaient certainement donné leur aval, pour que le mérite ...