Home / Actualité / Echos de nos régions / Manifestation interdite du FNDC à Conakry : le sang a encore coulé à Wanindara…

Manifestation interdite du FNDC à Conakry : le sang a encore coulé à Wanindara…

Pourtant interdite par les autorités communales de Matoto et Matam, la marche du FNDC s’est transformée en journée de résistance active ce jeudi à Conakry.

A wanindara, principal zone de contestation des opposants au projet de troisième mandat en Guinée, un jeune a été encore tué ce 5 mars, en marge de cette contestation contre le régime de Conakry.

La victime Elhadj Ibrahima Diallo, âgé seulement de 17 ans, tôlier de formation selon nos premières informations, a succombé de ses blessures, après avoir été touché par bombe lacrymogène à la tête.

Le corps du jeune a été transféré à l’hôpital Sino-guinéenne de Kipé, selon un proche de la famille.

Une mort qui s’ajoute à une trentaine de jeunes froidement abattus depuis le début de la contestation contre le projet de référendum constitutionnel voulu par le président Alpha Condé et ses soutiens.

A suivre…

Globalguinee.info

 

Ceci pourrait vous interesser

Le Prix RFI Théâtre 2020 décerné au Guinéen Souleymane Bah pour «La Cargaison»

« Je suis arrivé à l’écriture théâtrale par effraction. » L’auteur et metteur en scène Souleymane Bah, ...