Home / Actualité / Politique / Menace du ministre Bouréma Condé: la réplique de l’opposant Bah Oury

Menace du ministre Bouréma Condé: la réplique de l’opposant Bah Oury

« Mon département se réserve le droit de prendre dans un premier temps des sanctions disciplinaires administratives allant jusqu’au retrait de l’agrément et dans un second temps saisir qui de droit pour que prennent fin ces manquements », c’est en substance la menace du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, annonçant des sanctions disciplinaires administratives un retrait probable d’agréments de certaines ONG et Associations de la Société Civile Guinéenne.

Cette sortie de Bouréma Condé continue à susciter de nombreuses réactions au sein de l’opinion. Pour l’Opposant Bah Oury, le ministre Bouréma Condé affiche une position assez grave face à la situation actuelle du pays. Selon lui, l’aveu de retirer les agréments de certaines structures pourrait remettre en cause la stabilité du pays.

Le président du Renouveau, explique chez nos confrères d’Espace Fm, que c’est une grosse bêtise, une grande méconnaissance de la Loi de la part du chef du département de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

« Un communiqué d’un ministre ne peut pas aller à l’encontre des Lois de la République, à l’encontre de la Constitution de notre pays. Il devrait revoir sa déclaration parce que ce qu’il vient de faire est un acte extrêmement grave qui peut mettre la stabilité de notre pays en cause », a prévenu l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

Ces tractations surgissent à une période, où la société guinéenne est divisée sur la question d’une adoption ou non d’un projet de nouvelle constitution.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle 2020: les États-Unis aussi doutent de la crédibilité des résultats proclamés par la CENI

Après l’Union Européenne et la France, qui ont émis de sérieux doutes quant à la ...