Home / Actualité / Echos de nos régions / N’zérékoré : Alpha Condé choisi par son parti pour être candidat à un troisième mandat

N’zérékoré : Alpha Condé choisi par son parti pour être candidat à un troisième mandat

Les structures du RPG arc-en-ciel en région forestière ont renouvelé leur confiance à Alpha Condé pour la prochaine élection présidentielle. C’était en marge d’une convention qui a eu lieu ce mercredi 15 juillet 2020 à la maison des jeunes de N’zérékoré, a constaté sur place le correspondant régional de Reveilguinee.info.

Cette Convention a réuni les représentants des différentes structures, députés et cadres du RPG, sous la présidence de Sékou Souapé Kourouma, membre du bureau politique national de cette formation politique.

Lors de cette rencontre, les différentes structures du navire jaune à N’zérékoré ont soulevé de multiples dysfonctionnements au sein de leur formation politique. Elles ont ainsi dénoncé la gestion du RPG en Guinée Forestière, même si malgré tout, dans l’unanimité, le choix d’Alpha Condé a été approuvé . Pas que ça ! L’autre reproche est adressé au président Alpha Condé.

« Les responsables et militants de la première heure du parti ont le sentiment aujourd’hui qu’ils sont oubliés et abandonnés par le Président qui n’a plus leur temps. Tout est au profit des nouveaux militants désormais. Le Président enrichit l’opposition et la prépare à la victoire contre la mouvance. Cela est frustrant et vu d’un très mauvais œil par les représentants des structures qui tirent le diable par la queue, à l’œuvre sous le soleil et la pluie sans budget garantie pour les activités de terrain. Les jeunes du RPG Arc-en-ciel ont le sentiment que le souci de l’emploi qui est le leur n’est pas partagé par leur guide. L’emploi jeune a pris du recul depuis la fermeture des sociétés minières de Zogota et de Simandou dans la région. L’exclusion financière frappe les petits paysans qui n’ont point accès aux banques de la place, mais plutôt aux usuriers exploiteurs », a dénoncé le porte-parole régional du parti, Alphonse Toumas Guémou, dans son discours de circonstance.

Le manque de suivi des actions de développement menées par le gouvernement dans le pays profond est un mal à guérir, ajoute le porte-parole de structures du RPG à N’zérékoré. « C’est le cas par exemple des lampadaires dont l’installation dans nos villes et campagnes avait donné espoir et fait beaucoup de bien aux braves populations. Mais ces lampadaires, malheureusement, sont restés sans entretien et se sont éteints l’un après l’autre sans la moindre réaction des services compétents et des bénéficiaires. Pourquoi ça ou manque de sacrifice ou de patriotisme ? Les cadres du parti à la base ne reçoivent pas la faveur des nominations à des postes de hauts niveaux. Pourtant, à compétence égale, avantage égal ou tout au moins semblable pour une meilleure valorisation des ressources humaines », regrette-t-il.

Se prononçant sur le comportement du bureau politique national, Alphonse Toumas Guémou s’est montré frustré par rapport à certaines attitudes, qui d’après lui, ne contribuent guère à renouer les contacts à la base. C’est pourquoi, dira-t-il, le bureau politique national devrait améliorer la fréquence de ses contacts avec la base.

« Mais les contacts sont rares. Pour quelles raisons ? La politique c’est le terrain. Quelles stratégies envisage le bureau politique pour demeurer sur le terrain en permanence ? Comme leurs agents des structures déconcentrées, les Ministres de la République ne réalisent pas très souvent que nos sorts sont liés. Ils n’écoutent pas la base, ils n’entretiennent aucune relation de conseils, d’informations, de partage de points de vue avec elle. Les ministres nous affaiblissent aux yeux des jeunes que nous déployons sur le terrain avec des promesses sans suite. C’est dangereux pour le succès recherché. Nombreux sont des hauts cadres placés à d’importants postes de responsabilité grâce à la lutte du RPG et qui n’ont aucune considération pour les dirigeants politiques du RPG arc-en-ciel » poursuit-il ses dénonciations, assurant par la suite que dans certains milieux, « on a même honte de se dire responsables de ce parti », regrette-t-il avant d’ironiser : « C’est dangereux pour un parti qui veut aller loin ».

Dans sa communication, ce responsable du parti au pouvoir en région forestière propose la mise en place d’un système d’accompagnement et de reconnaissance des efforts des anciens militants et responsables du RPG, à tous les niveaux.

Malgré tous ces problèmes  énumérés çà et là, femmes, jeunes et cadres du RPG de la région forestière ont renouvelé leur confiance à Alpha Condé, pour être candidat à troisième mandat.

Rendez-vous est donc pris le 5 août prochain à Conakry au siège national du RPG Arc-en-ciel, pour l’officialisation de cette candidature qui va certainement irriter l’ire des opposants, qui annoncent d’ailleurs la reprise des manifestations sur l’ensemble du territoire.

A suivre…

Souleymane CONDE

Correspondant Régional de Reveilguinee.info à N’zérékoré

Ceci pourrait vous interesser

Communiqué de la Fédération Guinéenne de Football suite au décès de Mme Touré née Claudia Nanette Sokambi

Dans un communiqué en date du 12 aout 2020, la fédération guinéenne de Football vient ...