Home / Actualité / Politique / Opinion : le report des élections, une décision difficile mais noble (Par Laye Mamadi Condé)

Opinion : le report des élections, une décision difficile mais noble (Par Laye Mamadi Condé)

La décision du président de la République de reporter les élections est d’une sagesse légendaire. Personne ne conteste le fait que sa préoccupation est d’ouvrir la Guinée au monde extérieur, instaurer de bases solides de la démocratie, rétablir la confiance entre les dirigeants et le peuple, crédibiliser les compétitions électorales.

Ce report tient compte des réalités diplomatiques, géopolitiques, mais aussi des relations tissées sur la base de la confiance démocratique.

La Guinée est membre de l’Assemblée Générale du Parlement de la francophonie,  de l’Union Africaine ; de l’Union Européenne ; du parlement de la CEDEAO,  de l’Union Interparlementaire. Alors, refuser l’expertise de ces institutions serait perçu comme une façon de donner raison à l’opposition qui se vantera de l’isolement de la Guinée, à travers son absence sur la scène diplomatique internationale. Ce qui pourrait même remettre en cause la vision panafricaniste et démocratique  du Président Alpha Condé.

Il est vrai que les citoyens attendaient le 1er mars 2020, comme la dernière épouse d’un octogénaire. D’autant que les partis politiques en compétition ont fourni des efforts financiers et battu campagne. A première vue, le report des élections peut attiser la colère. Mais, à analyser toutes ces réalités,  nous nous rendrons compte que le prof Alpha Condé a justement pris la bonne décision.

Pensez-vous chers compatriotes que nous pourrons convaincre l’opinion internationale de la transparence des élections sans la certification. Après tant d’efforts consentis, l’initiation de la fête tournante de l’indépendance ; véritable moyen de développement à la base et une bonne politique de restauration de l’autorité de l’Etat ; la réforme du secteur de la justice, des services de défense et de sécurité, la modernisation, l’informatisation ; et le rajeunissement  de l’administration publique ; le toilettage du fichier de la fonction publique ; les reformes dans le secteur minier qui font de la Guinée actuellement la première destination en Afrique ; l’avancée significative dans le secteur de l’énergie et de l’hydraulique ; la construction des infrastructures routières et hôtelières ; des nouvelles initiatives pour lutter contre l’extrême pauvreté ; l’ANAFIC, le FODEL ; l’ANIES ; pour ne citer que ces exemples qui sont le résultat des ambitions légitimes du Président de la République Le Prof Alpha Condé  et de son équipe gouvernementale .

Cette colère suscitée par le report prouve à suffisance que le Président de la République est encore légitime, aimé et adulé sur toute l’étendue du territoire national, contrairement à la diffamation du FNDC, qui a l’art du show business  politique.

Le temps, messager de l’espace, emportant l’histoire des hommes, à travers le vent au registre des évènements, le tisserand céleste de ce temps, le met en votre faveur, M le Président  afin que vous puissiez  prendre votre stylo de juriste chevronné et averti pour inscrire  notre jeune démocratie sur la page d’or de l’histoire de façon indélébile.

La cloche a sonné, le temps est arrivé, la démocratie s’exprime, le peuple suit le rythme et la Guinée bouge.

 

Laye Mamadi Condé, consultant en communication

Ceci pourrait vous interesser

Réunion de Dalein, Abé, Makalé et Cie: voici la déclaration qui a sanctionné la rencontre 

Le Collectif des candidats à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 s’est réuni le jeudi ...