Home / Actualité / Politique / Petit Simbaya : Alpha Condé refuse que le nom d’une école porte son nom !

Petit Simbaya : Alpha Condé refuse que le nom d’une école porte son nom !

C’est scène, difficile à voir depuis belle lurette, qui s’est produite samedi, à Petit Simbaya, un quartier de la haute Banlieue situé dans la commune de Ratoma. En visite de terrain pour la remise des clés d’écoles dans cette commune, le chef de l’Etat Alpha Condé, a ouvertement déclaré qu’il refuse qu’une des écoles nouvelle construite, porte son nom.

Le président de la République a fait cette déclaration devant le nouveau maire de la commune de Ratoma, Issa Soumah, la fondatrice de l’Université Amadou Dieng, plusieurs chefs de quartiers et secteurs, mais aussi les notables de la commune. Devant ses différentes personnalités du pays, Alpha Condé a indiqué que son administration est  à pied d’œuvre pour faire en sorte que tous les enfants de Guinée puissent aller à l’école.

« Quand ils vont à l’école, cela les évite d’être dans la rue pour fumer la droguer » a-t-il déclaré dans ce bastion du chef de file de l’opposition guinéenne, qui connait souvent des manifestations sociopolitique.

Après, Alpha Condé s’adresse à la fondatrice de l’Université Amadou Dieng. « Ma chère amie Mme Dieng a un peu précipité les choses. Avant de mettre l’école à la disposition de l’Etat, il y a des étapes. La première, c’est nous envoyer des experts qui feront l’expertise de tous les bâtiments. La deuxième, des négociations entre le ministère de l’Education nationale et le ministère des Finances. Car, c’est l’argent public et dépenser cet argent obéit à des règles très précises », a lancé le pensionnaire du Palais Sékhoutouréya.

Et ce n’est tout. Il dira ensuite : « je suis contre le culte de la personnalité. Je suis vivant, je ne vois ce que j’ai fait de spécial pour que l’école porte mon nom alors qu’il y a d’illustres personnes en Guinée. Donc, nous allons donner le nom de cette école à quelqu’un d’autre. Il s’agit d’un grand intellectuel qui a beaucoup apporté à la Guinée » a-t-il enchainé dans son speech devant les autorités communales.

Désormais, cette école portera le nom d’un imminent professeur qui a fait l’histoire de la Guinée. Il s’agit là de Pr Bah Ibrahima Kaba. C’est ce dernier rappel Alpha Condé, qui a traduit le discours de la méthode de Descartes en Poular.

« Il a été un grand professeur. Il y a aussi un autre grand syndicaliste qui a fait l’histoire de la Guinée. Au lieu d’Alpha Condé, l’école s’appellera Professeur Bah Ibrahima Kaba. L’autre école portera le nom de Koumandian Keita qui a un grand syndicaliste. Il a mené la lutte syndicale en Afrique. Il a été le secrétaire de l’ensemble des enseignants de l’AOF » a-t-il dicté.

Avant de finir son exposé, Alpha Condé a reconnu que le pays souffre énormément de manques d’infrastructures scolaires. Mais dira-t-il, cela n’est point de sa faute. Il l’a hérité des anciens gouvernants. Néanmoins, il a promis de soigner le mal tout en reconnaissant que les quartiers les plus défavorisés sont ceux de Ratoma et Matoto.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19, un bouclier fragile pour le pouvoir en Guinée

Avant le 12 mars 2020, date à laquelle le premier cas positif à la Covid-19 ...