Home / Tribune / Pourquoi je veux siéger au CNT? (Par Aboubacar Mandela Camara)

Pourquoi je veux siéger au CNT? (Par Aboubacar Mandela Camara)

Depuis l’âge de 20 ans, je suis engagé en faveur d’une éducation de qualité, équitable et inclusive en Guinée.

J’étais encore à la fac lorsque nous avons créé un journal d’informations scolaire et universitaire ”Lumière”, devenu ”Le Triomphe” deux ans après.

J’ai commencé à dispenser des cours comme assistant alors que j’étais toujours étudiant, puis titulaire, lorsque j’ai obtenu ma Licence en sociologie (chargé des cours de français au lycée et d’ECM au collège).

Après l’obtention de mon diplôme de Maîtrise en sociologie (Mention EXCELLENT), j’ai été copté dans plusieurs universités privées. Pendant huit ans environ, j’ai dispensé avec abnégation et passion des cours de sociologie de l’éducation et des cours de recherche-principalement.

A noter que ma thèse de mémoire porte également sur l’éducation ”Mobilité Professionnelle des Déscolarisés de Guinée…”.

Parallèlement, nous avons créé des ONG afin d’apporter, davantage, à travers des projets d’impacts durables, notre contribution pour la qualification de l’éducation guinéenne : Save My School, Observatoire Citoyen du Système Éducatif Guinéen (OCSEG-VDP), JCI Universitaire Conakry Trésor, JCI Conakry Lumière, …

A force d’intervenir dans les médias et vu la pertinence de mes interventions, j’ai été sollicité par beaucoup de journalistes pour être ”Consultant” de leurs émissions éducatives et/ou ”Chroniqueur”. Des médias de la sous-région et internationaux me sollicitent régulièrement. A noter que je suis également le consultant de la radio nationale (RTG) sur des questions d’éducation. Cette aventure passionnante dure depuis plus de cinq ans.

J’anime, chaque année, de nombreuses conférences sur les questions d’éducation sous invitation des ONG, des écoles/universités tant bien en Guinée que dans l’espace ouest africain, voire même au delà (présentiel ou distenciel).

J’ai aussi contribué à l’émergence de nombreuses ONG intervenant dans le secteur de l’éducation et de la formation en Guinée. Beaucoup d’entre elles m’ont pris en qualité de ”Membre d’honneur” dont le REJEGUI (Réseau des Journalistes pour l’Éducation en Guinée”.

En 2020, nous avons fondé à Dar-Es-Salam, quartier populaire de la banlieue de Conakry, un établissement préscolaire à caractère ”humanitaire” afin d’apprendre aux tout-petits, les notions élémentaires de lecture, d’écriture et de calcul. Aujourd’hui, en raison de la qualité de la formation et de notre manière enviable de traiter les enfants, une centaine de familles nous fait confiance.

Passionné de lecture, d’écriture et de recherche, j’ai à mon actif plus de 130 analyses et 5 ouvrages dont 4 sont déjà publiés à savoir :

1-Le système éducatif guinéen de 2009 à nos jours : diagnostic et solutions

2-L’éducation en Guinée : le regard d’un citoyen engagé

3-République de Guinée : la paix est possible

4-L’éducation en Guinée : Ma vision pour une nouvelle école.

Je suis aussi contributeur dans l’ouvrage collectif ”Conakry, Terre africaine du livre”.

Mon cinquième ouvrage personnel sera édité début 2022, il porte également sur l’éducation.

Dans le souci d’approfondir mes connaissances et consolider mes compétences, je suis actuellement un Master 2 à distance en Gestion des Systèmes Éducatifs dans une grande université.

J’utilise les réseaux sociaux pour promouvoir l’éducation de qualité pour tous. Je fais également du lobbying auprès des acteurs de l’éducation nationale afin de les inciter à faire de l’éducation <<la priorité des priorités>> pour le développement socio-économique et culturel de notre chère nation, la République de Guinée.

Parallèlement, je contribue au renforcement des compétences de la jeunesse (Directeur de l’Institut National de Formation de la JCI Guinée) et des professionnels de l’éducation (Gérant d’un cabinet de formation, d’études et de conseils). Sans oublier que j’accompagne de nombreuses écoles dans leur quête de qualification.

Voilà, entre autres, les raisons qui me poussent d’être candidat au CNT (Conseil National de la Transition) afin de contribuer à la redifinition de la politique nationale d’éducation, l’autonomisation des jeunes et la promotion du vivre ensemble.

Tous les enfants de notre pays et tous les citoyens ont droit à <<une éducation de qualité, équitable et inclusive et la possibilité d’apprentissage tout au long de la vie>>.

Je m’engage d’être à la hauteur de vos attentes en qualité de Conseiller au CNT.

Aboubacar Mandela CAMARA

Sociologue/Consultant en éducation/Enseignant-chercheur/Auteur/Conférencier

Ceci pourrait vous interesser

Lettre ouverte au Ministre de l’Habitat : « Rendez-nous, pardon, notre patrimoine historique ferroviaire »

Bonjour Votre Excellence, Je rends grâce à dieu pour votre nomination à la tête de ...