Home / Actualité / Amnesty international / Poursuites judiciaires contre Alpha Condé et Cie : l’invite d’Amnesty International 

Poursuites judiciaires contre Alpha Condé et Cie : l’invite d’Amnesty International 

En réaction à l’annonce par le Procureur Général de la Cour d’appel de Conakry le 4 mai 2022 du déclenchement de poursuites judiciaires contre 27 personnes dont l’ancien président de la République Alpha Condé, pour divers faits présumés parmi lesquels « des atteintes volontaires à la vie humaine notamment le meurtre, assassinat et complicité de meurtre et d’assassinat », commis dans le contexte du double scrutin référendaire et présidentiel en 2020, Amnesty International a déclaré :

« Amnesty International a appelé à plusieurs reprises à la conduite d’enquêtes concernant tous les homicides et violations des droits humains commis notamment depuis les manifestations d’octobre 2019.

Les enquêtes d’Amnesty International ont conclu à la mort de dizaines de personnes et de nombreux blessés graves au cours de manifestations. L’organisation a constaté l’usage illégal d’armes à feu et la présence de militaires lors de nombreux événements relevant du maintien de l’ordre public, en contradiction avec le droit international et les engagements des autorités. Des témoignages et des vidéos prouvent que les forces de défense et de sécurité n’ont pas hésité à tirer à balles réelles lorsqu’elles ont été déployées hors des grands axes, à l’abri des médias et des caméras. De nombreux cas d’arrestations arbitraires de militants d’organisations non gouvernementales et de membres de l’opposition politique ont également été documentés, de même que plusieurs atteintes au droit de rassemblement pacifique contraires aux traités relatifs aux droits humains auxquels la Guinée est partie.

Amnesty International réitère son souhait que des enquêtes efficaces, indépendantes et impartiales soient menées sans délai, et qu’au terme de ces enquêtes, les personnes suspectées soient poursuivies et les auteurs jugés à travers des procès équitables devant des tribunaux compétents, indépendants et impartiaux. »

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...