Home / Actualité / Echos de nos régions / Prison centrale de Kankan : des détenus s’évadent, Ousmane Bah activement recherché…

Prison centrale de Kankan : des détenus s’évadent, Ousmane Bah activement recherché…

Alors que la crise s’enlise dans le pays, notamment à Conakry à cause des arrestations arbitraires d’opposants, des prisonniers politiques ont réussi à s’échapper à la prison centrale de Kankan. L’évasion de plusieurs détenus défraient la chronique dans le Nabaya,  deuxième ville du pays, et capitale de la Haute Guinée.

Selon nos informations, plusieurs opposants détenus en prison, ont réussi à s’échapper de la maison centrale de la région. Parmi les évadés, figure un certain Ousmane Rougui Bah, dont le nom est sur toutes les lèvres.

Accusé par les autorités de s’être rendu coupable de l’assassinat d’un jeune militant du RPG arc-en-ciel (Parti au pouvoir en Guinée depuis 2010), froidement assassiné à Kankan, le jeune s’est retrouvé en prison sans être jugé. Durant des mois, personne de sa famille n’était en contact avec lui. Les parents d’Ousmane Bah depuis lors, dénoncent un acharnement et clament haut et fort l’innocence de leur fils. Ils dénoncent également l’attitude de son oncle paternel qui aurait monté tout ce scenario en vue de régler ses comptes personnels avec le rescapé.

« Ousmane Rougui n’a pas le cœur de tuer même une mouche. Cette histoire, je vous le dis, n’est qu’une machination du jeune frère militaire de son papa. Ce dernier a juré devant toute la famille de faire payer à Ousmane le fait qu’il lui fait évacuer de leur maison familiale dont il se réclamait propriétaire, en usant du faux et du trafic d’influence », a confié une source proche de la famille dans la langue du terroir à la presse.

A la question de savoir où se trouve en ce moment le jeune évadé, la même source qui a préféré garder l’anonymat nous confie qu’ « il est en parfaite sécurité et comme vous le savez, il s’est évadé de prison, il est plus recherché par la milice secrète de son oncle que par les autorités. Donc, nous ne pouvons rien dire sur sa présence. Mais je vous dis que Dieu est toujours du côté de la vérité et il le sera toujours », a-t-il déclaré.

Commandant Ibrahima Sory Bah, l’homme cité dans cette affaire, refuse pour le moment de s’exprimer sur ce dossier qui fait débat dans la ville de Kankan. Après moult tentatives, le mis en cause, n’a jamais daigné répondre à nos préoccupations, et ce, depuis la dernière crise domaniale qui lui a opposé à Ousmane Rougi Bah.

Outre le cas d’Ousmane Rougui Bah, les arrestations d’opposants et d’innocents se multiplient en Guinée. Accusés à tord ou à raison, certains injustement arrêtés, croupissent en prison sans être jugés durant des mois, voir même des années. Une situation vivement dénoncée par des Organisations nationales et internationales de droits humains.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

AS Kaloum : Salifou Camara Super V nommé secrétaire général

L’AS Kaloum a trouvé le remplaçant d’Elhadj Aboubacar Touré candidat à la présidence de la ...