Home / Actualité / Libre Opinion / Que cela soit su, Cellou n’est pas contre Mamadi et l’UFDG n’est pas opposée au CNRD (Opinion)

Que cela soit su, Cellou n’est pas contre Mamadi et l’UFDG n’est pas opposée au CNRD (Opinion)

Qui veut opposer le Colonel Mamadi à Cellou Dalein?
Qui a dit que l’UFDG est contre le CNRD?
A voir, à lire et à comprendre certaines communications faites, cet amalgame dangereux est créée, alors que ni Dalein, ni l’UFDG, n’a déclaré ni officiellement, ni officieusement, être contre le Colonel Mamadi Doumbouya ni le CNRD.
Les allumeurs de feu, les businessman’s de la crise, veulent à tout prix mettre en péril notre transition, créer la confusion, alimenter la méfiance entre Mamadi Doumbouya et Cellou Dalein qui ne sont ni des adversaires, ni des concurrents.
Jusqu’à preuve du contraire, le soutien de Cellou vis-à-vis de la junte ne fait pas défaut. Et l’engagement pris par le CNRD d’organiser des élections libres, transparentes et crédibles ne souffre d’aucun soupçon.
Certes, il peut y avoir une divergence de point de vue, mais ceci est loin d’être un point de rupture dans la confiance ou de divorce dans la collaboration.
Du début à maintenant, Cellou et l’UFDG sont restés soudés sans clandestinité aux actions savaltrices posées par le Colonel Mamadi Doumbouya avec le CNRD.
Rien n’a changé dans la confiance et rien ne va affecter de sitôt cette collaboration.
Les communicants de l’UFDG sont suffisamment mûrs et politiquement rôdés pour ne pas tomber dans le piège des frustés qui ont pour seule ambition de ne pas voir Cellou au pouvoir.
La stratégie est simple. ‘’On a perdu le pouvoir contre notre gré, et on fera tout pour vous empêcher de venir”.
A partir du moment où, ni Mamadi Doumbouya, ni aucun membre du CNRD ne peut être candidat à la présidentielle, Cellou sait et l’UFDG a compris, que seuls les candidats futurs sont des rivaux, des adversaires.
La cible de l’UFDG n’est ni Mamadi Doumbouya, ni le CNRD.
L’axe n’est pas une zone interdite pour qui que ce soit.
Et Cellou Dalein n’autorise pas n’interdit pas à ses militants de sortir accueillir ou de bouder un visiteur.
Et d’ailleurs à chacune de ses sorties médiatiques, il loue les efforts consentis par le CNRD et exprime ses inquiétudes en d’autres par rapport à la conduite de la transition et du cadre de dialogue qu’il ne cesse de reclamer. Car, il ne sait pas faire dans le semblant, et n’a pas la culture du double langage, de la trompérie ou de la fausse sympathie.
Que personne ne se trompe dans son jugement ni au CNRD, ni à l’UFDG.
Seuls les nouveaux faux-soutiens qui n’arrivent toujours pas à porter le deuil de leur chute qui veulent voir cette transition échouer.
Pour eux, après eux, c’est personne d’autres.
Que cela soit su de tous.
Que Dieu bénisse la Guinée!
Par Habib Marouane Camara, éditorialiste.

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...