Home / Actualité / Echos de nos régions / Rapport des experts de la CEDEAO : réactions croisées de Cellou, Sidya et Bah Oury…

Rapport des experts de la CEDEAO : réactions croisées de Cellou, Sidya et Bah Oury…

Les opposants Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Bah Oury, respectivement leader de l’UFDG, de l’UFR et de l’UDD réagissent suite au rapport des experts de la mission de la CEDEAO ayant audité le fichier électoral guinéen, relevant ainsi assez d’anomalies.

Pour Cellou Dalein Diallo, l’actuel fichier électoral ne peut nullement conduire à des élections crédibles et apaisées.

« Le rapport de la CEDEAO, bien que non objectif dans son diagnostic et dans ses recommandations, montre néanmoins que nous avons eu raison d’exiger la reprise de ce fichier’’, se réjouit Cellou Dalein Diallo, assurant ‘’qu’aucun scrutin organisé sur cette base ne saurait être juste et crédible » réagit l’ancien Premier ministre.

Dans leur rapport publié mercredi soir, les experts de la mission d’appui technique de la CEDEAO ont recommandé de procéder au retrait des 2.438.992 d’électeurs du fichier électoral.

Sur Tweeter, le chef de file de l’Union des Forces Républicaines a lui aussi donné son point vue.  Sans détour, Sidya Touré a ridiculisé le travail abattu par l’institution électorale dirigée par Me Salifou Kébé.

« La CENI a enregistré 11.590.000 électeurs soit 100% des guinéens (hors étrangers) hors doublons on passe de 8.330.000 à 7.764.000 électeurs. Ce matin, on fera disparaître les 2.500.000 fictifs de L’OIF, on aura un fichier « propre » de 5.264.000 votants mais Où et ON SE MOQUE DE QUI? », s’interroge l’ancien haut représentant d’Alpha Condé.

De l’avais de Bah Oury, ancien ministre de la Réconciliation Nationale, la question d’assainissement du fichier électoral reste l’unique alternative qui pourrait permettre à la Guinée de finir avec la crise actuelle.

« La question fondamentale, c’est celle de maintenir telle quelle la constitution de 2010. Ensuite en partenariat avec l’ensemble des acteurs nationaux  régionaux et internationaux, envisager une feuille de route qui inclurait la reprise du recensement électoral, pour avoir un fichier correct pour les élections dans un futur proche », proposé le leader de l’UDD.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

« Gouverner autrement » ! Un slogan politique creux ou une réelle volonté de changement ?

Depuis quelques jours, la presse fait écho d’un détournement de 200 milliards de nos francs ...