Home / Actualité / Coopération internationale / Réouverture des frontières: le président Julius Maada Bio est à Conakry

Réouverture des frontières: le président Julius Maada Bio est à Conakry

Le président Sierra-léonais Julius Maada Bio est arrivé à Conakry ce lundi 15 février 2021. Il a été accueilli à l’aéroport international de Conakry par le chef de l’État Guinée, Alpha Condé.

Le dirigeant Sierra-léonnais devra y séjourner pour 48 heures. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération entre les deux pays.

”Coopération Heureux d’accueillir le président Julius Maada Bio. La Sierra Léone et la Guinée partagent plus qu’une frontière: nous sommes unis par l’histoire et la géographie”, a écrit le président guinéen Alpha Condé sur sa page Facebook.

Vers la réouverture des frontières…

En marge de cette visite de deux jours, le président guinéen et son homologue sierra-léonais vont signer un Accord-Cadre de coopération en matière de sécurité et de partage d’informations entre les deux pays, un Protocole d’Accord de coopération et d’assistance mutuelle en matière douanière et un Accord Général de coopération entre les deux Gouvernements, pour la création d’une commission mixte de coopération.

Guinée-Sierra Leone : vers la signature d’un Accord Général de coopération

Déjà, selon le département des affaires étrangères et des guinéens de l’Étranger, les travaux de la commission technique sur la réouverture des frontières entre la Guinée et la Sierra Leone ont eu lieu il y a quelques jours avant de prendre fin mardi dernier à Freetown.

Aussi, les Ministres des Affaires Étrangères des deux pays, dans une déclaration commune sur la visite de la délégation guinéenne à Freetown, se sont dits « satisfaits des mesures prises jusqu’ici par les services de Sécurité Sierra Léonaise, pour assurer la collaboration avec leurs homologues guinéens sur les questions relatives aux commandes et au contrôle douanier ».

Avant cette visite de haut niveau à Conakry de Julius Maada Bio, les autorités Guinéenne et Sierra-Léonaise se sont accordées sur certains préalables avant l’ouverture prochaine des frontières. Il s’agit d’un partage d’informations sur des questions de sécurité, de l’organisation d’une patrouille conjointe par mois dès le 1er Mars.

Celle-ci, selon le Ministère des affaires étrangères, se fera dans les secteurs de Yumkelia, Pamelap, Kukuna-Laya…du côté léonais et à Ourékaba, Hèrèmakono (Faranah), Nongoa du côté guinéen.

A suivre…

Moustapha CONDE 

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: ce que l’on sait de l’organigramme du CNRD

En Guinée, parmi les multiples questions qui restent en suspens depuis le coup d’État qui ...