Home / Actualité / FNDC / Retour d’Alpha Condé en Guinée : le FNDC invite la justice à ouvrir le procès des crimes de sang

Retour d’Alpha Condé en Guinée : le FNDC invite la justice à ouvrir le procès des crimes de sang

L’ancien président guinéen, Alpha Condé est rentré ce vendredi d’Abu Dhabi, capitale des Émirats arabes unis, où il séjournait depuis plusieurs mois, pour raisons de santé. Son arrivée en Guinée, après près de 4 mois d’absence, fait réagir des acteurs politiques et de la Société civile guinéenne.

Dans un communiqué rendu public ce samedi, la Coordination nationale du FNDC a interpellé la junte militaire au pouvoir (CNRD), le gouvernement et les autorités judiciaires.

En effet, le FNDC dit prendre acte du communiqué numéro 009 du CNRD, en date du 8 avril 2022, annonçant le retour en Guinée, de l’ancien président Alpha Condé, après son séjour médical aux Émirats Arabes Unis.

“La Coordination Nationale du FNDC, fidèle à ses principes et engagements, invite les autorités judiciaires à tout mettre en œuvre pour ouvrir, sans délai, le procès des crimes de sang, afin de donner suite aux nombreuses plaintes et dénonciations faites par les familles des victimes de la lutte contre le 3ème Mandat et le collectif des avocats du FNDC, contre Alpha Condé et ses sbires”, lance Foniké Menguè et ses compagnons de lutte.

Aussi, le FNDC interpelle le CNRD, le gouvernement et les autorités judiciaires à inscrire le traitement de ces dossiers parmi les actions prioritaires de la Transition “afin de mettre un terme à l’impunité qui gangrène notre pays depuis belle lurette.”

Dans un communiqué, le comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) a indiqué pour sa part, que le professeur Alpha Condé demeurera en Guinée, aussi longtemps que sa santé le permettra.

“Son intégrité et sa dignité seront toujours respectées, conformément à son rang et à son statut”, promet la junte militaire dirigée par le Colonel Mamadi Doumbouya.

A suivre…

Madiou

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...