Home / Actualité / Politique / Révélation de Mamadou Sylla : “c’est moi qui ai poussé Conté à limoger Cellou Dalein’’

Révélation de Mamadou Sylla : “c’est moi qui ai poussé Conté à limoger Cellou Dalein’’

Qui a délogé l’ancien Premier ministre, Cellou Dalein Daillo de la primature pour faute lourde dit-on lors de la mandature du feu président guinéen, le Général Lansana Conté. 19 ans après les faits, l’opposant Mamadou Sylla, par ailleurs de la Holding Futrilec a fait jeudi une révélation assez surprenante. C’était chez nos confrères des GG de la Radio Espace FM.

Alors que de nombreux guinéens focalisaient leurs attentions sur une affaire de détournement de fonds publics, l’ancien président du Patronat assure qu’il est dernière le limogeage de Cellou Dalein Diallo. Quelle audace?

L’homme d’affaires et compagnon du feu Général Lansana Conté dit à qui veut l’entendre qu’il est le seul responsable du limogeage à l’époque de Cellou Dalein Diallo, devenu leader de l’UFDG, par ailleurs le principal opposant au régime d’Alpha Condé.

“C’est moi qui ai poussé le président Lansana Conté a limoger Cellou Dalein Diallo parce qu’il voulait ma tête. J’étais le président du patronat pendant 18 ans. Après, le président m’a nommé comme le président du secteur privé. A l’époque, mon vice-président Super Bobo voulait ma place. Maintenant, Cellou Dalein Diallo a pris fait et cause pour Bobo parce que ce dernier est son parent » révèle Mamadou Sylla chez notre confrère, ajoutant qu’il était en ce moment très d’accord avec Cellou Dalein.

« Il venait manger chez moi, je partais manger chez lui. J’avais beaucoup fait pour qu’il soit nommé Premier ministre. D’ailleurs, c’est moi qui l’ai informé de sa nomination au poste de Premier ministre » rappel Sylla patronat d’un ton ferme.

Et d’enfoncer le clou: « Donc, quand j’ai vu qu’il voulait m’abattre, j’ai pris le devant en lui disant tu es Premier ministre, mais moi, je suis ami à celui qui te nomme ministre. Donc, on verra ce qui va se passer ».

Avec cette autre révélation, Mamadou Sylla, ferme-t-il la parenthèse des arguments de détournement de deniers publics souvent brandit par les acteurs du pouvoir à l’approche de chaque élection en Guinée? Ce qui est sûr, après le dossier Air-Guinée, même s’il tente d’enfoncer son ancien allié, Mamadou Sylla blanchit clairement l’opposant Cellou Dalein Diallo, arrivé deuxième à la présidentielle du 18 Octobre 2020 avec plus de 53 % des voix selon les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A suivre…

Moustapha CONDE 

Ceci pourrait vous interesser

Détournement supposé de 20 millions d’euros : Ce communiqué de Kassory Fofana…

Le Gouvernement de la République, a appris, avec une vive indignation, par voie de presse, ...