Home / Actualité / Politique / Tribune- De l’irresponsabilité à la stratégie de Bouc émissaire: la Primature se défend

Tribune- De l’irresponsabilité à la stratégie de Bouc émissaire: la Primature se défend

C’est de l’irresponsabilité et une insulte aux intelligences guinéennes de croire qu’elles peuvent se laisser duper par cette annonce de la Primature qui impute la responsabilité de la surfacturation dénichée par la Banque Mondiale au Ministère de l’énergie. C’est trop et très facile.

Car si la Primature voulait être sérieuse, elle aurait, après la découverte de la surfacturation, automatiquement organisé, ne serait-ce qu’un point de presse pour en informer l’opinion nationale et internationale. C’est ce que veut la transparence gage de bonne gouvernance. Cette dissimulation de l’information nous fonde à croire que la volonté de détournement était manifeste ! Que vaut le cabinet du Premier Ministre s’il n’est pas capable de contrôler et dénicher une telle surfacturation qui saute aux yeux ? Qui s’est mis devant les guinéens pour lire, soutenir et défendre le plan de riposte ici magnifié avec toutes les expressions ?

De ces interrogations, l’on peut retenir que si la responsabilité “sectorielle” pouvait être imputée au Ministère de l’énergie, le gouvernement en général et le Premier Ministre en particulier est directement responsable devant le Peuple pour avoir été celui-là même qui lui a présenté le plan. Le bon sens aurait été ne pas utiliser la stratégie de bouc émissaire : trouver un coupable pour sauver le vrai clan mafieux. Mais hélas, ils s’illustrent à nouveau dans la facilité !

Fodé BALDE,

Homme Politique Guinéen,

LA GUINÉE D’ABORD

Ceci pourrait vous interesser

Urgent: décès à Conakry du président de l’OGDH, Abdoul Ghadiri Diallo

Nous venons d’apprendre avec beaucoup de tristesse, le décès du doyen Abdoul Gadiry Diallo, président ...