Home / Actualité / Politique / Vers un dialogue politique en Guinée ? Alpha Condé tend la main à une opposition exigeante…

Vers un dialogue politique en Guinée ? Alpha Condé tend la main à une opposition exigeante…

C’est le président de la République lui-même qui a annoncé la nouvelle jeudi, en marge d’une cérémonie de décoration tenue à la présidence guinéenne, en présence de plusieurs diplomates américains. Alors que la présidentielle doit dans les conditions normales se tenir en octobre prochain, Alpha Condé, face à la pression des organisations internationales, pourrait engager un dialogue inclusif dans les prochains mois.

Alpha Condé, à qui l’opposition prête des intentions de vouloir à tout prix briguer un troisième mandat, est désormais prêt à engager l’ouverture d’un dialogue avec toutes les forces politiques du pays avant la tenue des élections présidentielles prévue cette année.

Devant le chargé des affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, le pensionnaire du Palais Sékhoutouréya a confié que Simon Henshaw a contribué à dire la vérité sur un certain nombre de mensonges, de désinformation qu’on véhiculait sur la Guinée.

Ensuite, ajoute Alpha Condé, « Il va beaucoup nous manquer surtout dans le dialogue que nous allons engager avec toutes les forces politiques pour que les élections présidentielles soient inclusives, associant tout le monde » a ouvertement déclaré le chef de l’Etat guinéen, alors que l’ONU, l’Union Africaine et la CEDEAO invitent les pays africains devant abriter des joutes électorales majeures cette année, d’engager des dialogues inclusifs en cette période de crise sanitaire de Covid-19, pouvant engendrer d’éventuelles crises politiques.

La main tendue du président Alpha Condé sera-t-elle acceptée par l’opposition guinéenne ? La réponse semble ambigüe pour l’heure, sachant que cette dernière qui se réunie au sein du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), exige tout simplement la dissolution de l’Assemblée nationale controversée issue des législatives couplées du référendum constitutionnel du 22 mars dernier. Les adversaires politiques d’Alpha Condé exigent également le maintien de la constitution de mai 2010.

Pendant ce temps, le pouvoir de Condé s’active sur le terrain. Une Coalition pour la continuité du pouvoir vient de voir jour dans le pays. La CODECC, qui regroupe des responsables du RPG Arc-en-ciel et des alliés du pouvoir, s’abstient pour le moment de révéler au monde si elle milite pour la reconduction au pouvoir du président Alpha Condé.

Le FNDC quand à lui, a promis de faire bloc face à une probable candidature de l’opposant historique. La reprise des manifestations est annoncée dans seulement quelques semaines.

Ce dialogue aura-t-il lieu ?

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Syli national/Matches amicaux: Didier Six dresse la liste des 23 joueurs convoqués…

Le sélectionneur guinéen, Didier Six a publié samedi, en marge d’une conférence de presse, la ...